Source ID:; App Source:

Confirmé : Mazda ressuscite son moteur rotatif... dans une hybride

Le moteur rotatif de type Wankel fait partie... (Photo Mazda)

Agrandir

Le moteur rotatif de type Wankel fait partie de l'identité de Mazda. Il servira à nouveau sous le capot d'une voiture hybride en 2020.

Photo Mazda

La Presse

Mazda confirne que le moteur rotatif va faire un retour chez Mazda en 2020, mais seulement pour faire tourner la génératrice d'une voiture hybride en série. Cette hybride sera en fait le complément d'une Mazda tout électrique que le constructeur nippon se prépare à produire.

Mazda aura donc une stratégie semblable à BMW avec l'i3, qui est offerte en version tout électrique ou hybride en série, c'est-à-dire dotée d'un génératrice à essence.

Mazda a développé son expertise électrique avec la... - image 2.0

Agrandir

Mazda a développé son expertise électrique avec la Demio (Mazda2) électrifiée, mais le modèle prévu pour 2020 est censé être inédit. Photo Mazda

Les roues d'une hybride en série sont mues uniquement par un moteur électrique, mais quand la batterie s'épuise, un moteur à essence harnaché à une génératrice la recharge, prolongeant ainsi le rayon d'action de la voiture. C'est ce qu'on voit aussi dans la Chevrolet Volt.

Dans le cas de la future hybride en série Mazda, le moteur à essence sera rotatif, un clin d'oeil à la tradition chez Mazda, qui a longtemps privilégié ce type de moteur sans piston pour presque tous ses modèles avant de l'abandonner avec l'arrivée de la famille de moteurs SkyActive.

Idéal pour une génératrice, dit Mazda

Mazda dit que le moteur rotatif est idéal pour faire tourner une génératrice pour auto, étant compact et silencieux, en plus de pouvoir fonctionner au gaz naturel liquéfié, en plus de l'essence.

Mazda est avare de détails sur son futur modèle électrique prévu pour 2020 (et sa version hybride en série), mais on sait qu'il n'aura pas grand-chose à voir avec la Mazda Demio électrifiée qui roule au Japon comme voiture expérimentale dans des flottes commerciales et gouvernementales depuis 2012 et qui a une autonomie d'environ 200 km.

Le nouveau groupe motopropulseur totalement ou partiellement électrique de Mazda pourra être utilisé dans des véhicules de tailles diverses.

La dernière voiture à essence Mazda mue par un moteur rotatif était la RX-8 en 2012, mais ce dernier a causé des soucis à Mazda à cause de sa fiabilité et de sa consommation d'essence. Mais le constructeur japonais dit ne pas avoir abandonné l'idée d'utiliser à nouveau ce type de moteur sous le capot d'une autre voiture sport à essence.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2018

Jeep - Cherokee 2018

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer