Source ID:; App Source:

Spécial VUS

Cinq VUS aux designs sortant des sentiers battus : Mitsubishi RVR

  • Le Mitsubishi RVR est fiable, mais c'est un modèle ancien qui a bien besoin d'être renouvelé. (Toutes les photos Mitsubishi)

    Plein écran

    Le Mitsubishi RVR est fiable, mais c'est un modèle ancien qui a bien besoin d'être renouvelé.

    Toutes les photos Mitsubishi

  • 1 / 3
  • Mitsubishi RVR ()

    Plein écran

    Mitsubishi RVR

  • 2 / 3
  • Mitsubishi RVR ()

    Plein écran

    Mitsubishi RVR

  • 3 / 3
Éric LeFrançois

Collaboration spéciale

La Presse

Les mauvaises langues disent que les VUS ont tous tendance à adopter la même silhouette. Arrondir les angles, sculpter les flancs et biseauter les phares n'y change rien : un VUS ressemble toujours trop à un autre VUS. Mais en voici cinq qui cherchent à sortir de ce moule. 
Nous terminons notre survol des VUS par le Mitsubishi RVR.

Pour Mitsubishi, les années difficiles se trouvent maintenant dans le rétroviseur. Intégrée à l'Alliance Renault-Nissan, la marque aux trois losanges aura désormais les moyens de ses ambitions en vue de créer de nouveaux modèles.

Or, d'ici à ce que toutes les pièces du puzzle se mettent en place, Mitsubishi doit composer avec sa gamme existante et les produits qu'elle avait conçus elle-même. Le RVR (également connu sous les noms d'ASX en Europe et d'Outlander Sport aux États-Unis) est l'un de ceux-là.

Fiable mais antique

Ce modèle, pourtant très prometteur à ses débuts, n'a hélas pas obtenu toute l'attention requise de ses concepteurs, de sorte que son développement a stagné. Pour rajeunir l'offre, les stylistes de la marque ont été invités à retoucher leur dessin, mais cela ne change fondamentalement pas la donne.

Bien que fiables, les deux motorisations proposées pour le mouvoir ne remporteront jamais le Nobel de la technologie avancée. Mais puisqu'il faut choisir, mieux vaut opter pour le 2,4 L, plus costaud et mieux adapté à la nature de ce VUS. Ce faisant, on a droit de facto à la boîte automatique à variation continue (CVT). Mais en dépit de certaines améliorations, cette transmission demeure peu agréable et contribue malheureusement à élever le niveau sonore dans cet habitacle insuffisamment insonorisé.

Le comportement routier n'a rien de bien emballant et les éléments suspenseurs peinent à lisser les imperfections de la chaussée. 

À quand une refonte en profondeur ?

Le Mitsubishi RVR en bref

Consommation : 9,6 L/100 km (2,4 L, intégral)

Motorisations : Quatre-cylindres 2 L, quatre-cylindres 2,4 L

Modes : Traction et intégral

Fourchette de prix : 22 998 $ à 30 598 $

On aime

Garantie généreuse

Fiabilité éprouvée

Modularité intérieure appréciable

On aime moins

Tandem 2 L et boîte manuelle à éviter

Niveau sonore élevé

Motorisations archaïques




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer