Source ID:; App Source:

Un marché dominé par les VUS : Nissan Kicks

  • Le Kicks est le ticket d'entrée de la gamme Nissan dans la catégorie des utilitaires. (Toutes les photos Nissan)

    Plein écran

    Le Kicks est le ticket d'entrée de la gamme Nissan dans la catégorie des utilitaires.

    Toutes les photos Nissan

  • 1 / 3
  • Nissan Kicks 2018. ()

    Plein écran

    Nissan Kicks 2018.

  • 2 / 3
  • Nissan Kicks 2018. ()

    Plein écran

    Nissan Kicks 2018.

  • 3 / 3

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Éric LeFrançois

Collaboration spéciale

La Presse

La popularité grandissante des utilitaires urbains incite des constructeurs à gagner du temps en important des produits originalement destinés à d'autres marchés (Nissan) ou une autre marque (Toyota) ou pour éviter de devoir partir d'une page complètement blanche (Subaru). La Presse vous présente cette semaine un survol des VUS actuellement disponibles sur le marché canadien.
Ici, le Nissan Kicks.

Le Juke est mort, vive le Kicks. Ce nouveau venu, qui jusqu'ici fait les beaux jours de Nissan en Amérique latine, en Chine et au Mexique (où il est assemblé), pose ses roues sur notre territoire. Ticket d'entrée de la gamme Nissan dans la catégorie des utilitaires, le Kicks a fait l'objet, un peu à la manière de l'EcoSport de Ford, de quelques transformations pour l'adapter aux goûts et aux attentes des gens d'ici.

Pour assurer sa compétitivité et abaisser le coût de revient, Nissan puise non seulement dans son réservoir de pièces existantes (le châssis dérive de l'actuelle Versa Note), mais aussi dans celui de son partenaire Renault qui a fait « don » du moteur 1,6 L appelé à mouvoir le Kicks.

Composants simples

Des composants simples, éprouvés et qui auront forcément une incidence positive sur les coûts liés à l'entretien. Pour s'en convaincre, soulignons que le freinage arrière du Kicks est assuré par des tambours. On pourra sans doute qualifier les organes mécaniques de simplistes ou désuets, trouver à redire sur l'absence d'un rouage à quatre roues motrices, mais le Kicks ne lésine pas sur la sécurité active et passive. En outre, le Kicks se révèle étonnamment spacieux, surtout aux places arrière.

Avec 125 ch sous le pied, on pouvait s'attendre au pire, et pourtant non. Le Kicks n'a rien d'une tortue, aidé il va sans dire par la légèreté de sa « carapace » qui fait moins de 1300 kg à la pesée. Plutôt vif à l'accélération, le Kicks affiche un comportement dynamique tout à fait honorable, même si, à vitesse de croisière sur les voies rapides, on trouve à redire sur la légèreté de la direction et le niveau sonore élevé. Voilà sans doute pourquoi la version la plus luxueuse propose d'intégrer un haut-parleur dans l'appuie-tête du conducteur.

Le Nissan Kicks en bref

Consommation : 7,4 L/100 km

Motorisation : Quatre-cylindres 1,6 L

Mode : Traction

Fourchette de prix : De 17 998 $ à 22 798 $

On aime

Fiabilité et coût d'entretien

Poids contenu

Places arrière spacieuses

On aime moins

Niveau sonore élevé

Présentation minimaliste

Absence d'un rouage intégral




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;
image title
Fermer
image title
Fermer