Source ID:; App Source:

Vidéo : des autos qui arrêtent toutes seules

Le freinage d'urgence sur tous les véhicules dès 2022

Les systèmes de freinage automatique d'urgence sont capables... (PHOTO FOURNIE PAR VOLVO)

Agrandir

Les systèmes de freinage automatique d'urgence sont capables de reconnaître les cyclistes, les piétons et les autres mammifères qui évoluent dans l'écosystème routier.

PHOTO FOURNIE PAR VOLVO

Agence France-Presse

Une vingtaine de grands constructeurs automobile dont General Motors, Toyota et Volkswagen ont accepté d'équiper leurs futurs véhicules d'un système de freinage d'urgence automatique pour réduire le nombre d'accidents.

Les véhicules arrivant sur les routes nord-américaines à compter du 1er septembre 2022 seront tous équipés d'un dispositif de télédétection permettant de reconnaître les obstacles et d'appliquer automatiquement les freins. 

La nouvelle a été annoncée par l'agence de sécurité routière américaine (NHTSA) et par une douzaine de communiqués de presse émanant des constructeurs automobiles.

Ce système d'aide à la conduite permet d'éviter des accidents en prenant le contrôle de la pédale de frein du conducteur et de minimiser la gravité du choc lorsque la collision est inévitable, explique la NHTSA.

En effet, le système de freinage d'urgence automatique (FUA) dispose de capteurs tels des radars, des caméras et lasers qui détectent les mouvements autour du véhicule et peuvent ainsi prévenir le conducteur d'un danger imminent par le truchement d'une alarme sonore et de voyants apparaissant au tableau de bord. Le logiciel peut enclencher la pédale de frein si le conducteur ne réagit pas rapidement et augmenter le freinage s'il juge que la force appliquée par le conducteur n'est pas optimale.

28 000 accidents évités

Une loi fédérale obligeant les constructeurs à installer le FUA sur tous les véhicules devait entrer en vigueur en 2025. Mais acceptant cette exigence avec trois ans d'avance, "les constructeurs vont permettre d'éviter 28 000 accidents de la circulation qui auraient pu entraîner 12 000 blessés", estime l'Insurers Institute for Highway Safety (IIHS), un centre de recherche et d'essais financé par le secteur de l'assurance.

Le système FUA de Mercedes a obtenu la... (PHOTO EURO-NCAP) - image 4.0

Agrandir

Le système FUA de Mercedes a obtenu la note «bien» à basse vitesse et s'est illustré à plus haute vitesse lors des tests Euro-NCAP, qui ressemblent à ceux de l'IIHS.

PHOTO EURO-NCAP

«C'est une victoire pour la sécurité et pour les consommateurs», s'est réjoui Anthony Foxx, le ministre des Transports, cité dans le communiqué.

C'est aussi une victoire pour l'IIHS, qui fait chaque année une batterie de tests d'impacts sur de nombreux modèles pour attribuer à chacun une cote de sécurité. Ses cotes et recommandations sont très influentes dans la population et chez les constructeurs. En 2013, l'IIHS a commencé à évaluer les systèmes de freinage d'urgence automatiques et a récemment adopté comme politique de recommander seulement les véhicules qui en sont équipés.

L'influent magazine de l'Association américaine des consommateurs, Consumer Reports, faisait pression sur les législateurs américains pour hâter l'adoption de la loi obligeant les constructeurs à installer les dispositifs de FUA.

Les vingt groupes automobiles, représentant 99% des véhicules vendus aux Etats-Unis, qui ont décidé de faire de l'AEB une technologie standard dans leurs véhicules sont: Audi, BMW, FCA US, Ford, GM, Honda, Hyundai, Jaguar Land Rover, Kia, Maserati, Mazda, Mercedes-Benz, Mitsubishi, Nissan, Porsche, Subaru, Tesla, Toyota, Volkswagen et Volvo.

Cette annonce est le couronnement de mois d'intenses discussions entre les autorités américaines, les assureurs et les groupes automobile pour réduire le nombre d'accidents sur les routes, dont 94% relèvent de l'erreur humaine, selon la NHTSA.

En septembre, dix constructeurs s'étaient déjà engagés à adopter des systèmes d'aide à la conduite dont LDW (Lane Departure Warning) et LKA (Lane Keep Assist), qui comprennent l'alerte de franchissement de ligne et le maintien de trajectoire afin de ralentir le véhicule.

La NHTSA, l'IIHS et Consumer Reports vont superviser les progrès des diveres constructeurs d'ici 2022.

De nombreux constructeurs ont déjà commencé à installer le FUA sur certains de leurs véhicules. Pour le moment les technologies varient selon les constructeurs et les modèles. Certains systèmes ne fonctionnent qu'à basse vitesse et ne parviennent qu'à réduire un peu la vitesse de l'impact, tandis que d'autres fonctionnent à haute vitesse et ont comme objectif d'éviter toutes les collisions.

L'IIHS cote les systèmes FUA selon une grille donnant des points selon sa capacité de freiuner à à partir de vitesses de 19 km/h et de 40 km/h.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2018

Jeep - Cherokee 2018

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer