• Accueil > 
  • Auto > 
  • Actualités > 
  • Tesla > 
  • Tesla - Un policier utilise Autopilot pour arrêter un conducteur ivre-mort en excès de vitesse
Source ID:fbe96b3ccf4e3b5cb084d7dfbd4a0d28; App Source:StoryBuilder

Tesla - Un policier utilise Autopilot pour arrêter un conducteur ivre-mort en excès de vitesse

Ce n'est pas la première fois que la... (photo saisie d'écran YouTube)

Agrandir

Ce n'est pas la première fois que la police autoroutière de Californie arrête un conducteur endormi au volant d'un Modèle S.

photo saisie d'écran YouTube

La Presse

(Redwood City, Californie) Les patrouilleurs routiers de Californie pensent avoir utilisé les fonctions du système de conduite assistée Autopilot pour immobiliser une Tesla dont le conducteur s'était endormi.

Un patrouilleur de la California Highway Patrol a pris en chasse une voiture roulant à environ 115 km/h jeudi à 3h 30 du matin sur l'autoroute 101 au niveau Redwood City, une banlieue de San Francisco. Comme le conducteur ignorait la sirène et les gyrophares, le policier a amené son véhicule côte-à-côte avec le Modèle S et a constaté que le conducteur dormait à poings fermés.

Chasse à l'homme endormi sur 11 km

Un porte-parole de la police a indiqué au quotidien San Francisco Business Times que le patrouilleur a accompagné la Tesla sur une distance de 7 milles (11 km) après avoir constaté que son conducteur dormait. Lorsqu'une deuxième auto-patrouille est arrivée en renfort, il s'est placé devant la Tesla tandis que l'autre voiture de police bloquait la voie de dépassement. Puis, les deux voitures ont ralenti doucement, espérant que le système de conduite assistée Autopilot réagirait à l'avenant. La stratégie a fonctionné et les trois voitures se sont immobilisées ensemble.

Le porte-parole Art Montiel a indiqué au Business Times que les agents sont parvenus à réveiller le conducteur en cognant sur sur la vitre et en lui parlant. Après lui avoir fait passer l'alcootest, ils ont arrêté Alexander Samek, président du groupe immobilier Kor Group et membre de la commission d'urbanisme de Los Altos.

Tesla n'a pas confirmé que la voiture roulait sur Autopilot.

Des bras de Morphée au long bras de la justice

Cette curieuse chasse à l'homme endormi fait penser à une autre incident tout aussi bizarre impliquant un conducteur ivre et une Tesla survenu aux petites heures du matin après la fermeture des bars, mais en janvier 2016. La Police autoroutière de Californie avait trouvé un automobiliste évanoui derrière le volant de son Modèle S immobilisé sur le bord de la route, au milieu du San Francisco-Oakland Bay Bridge.

Le conducteur avait expliqué que la voiture avait été mise sur l'Autopilot, donc qu'il ne pouvait être accusé d'ivresse au volant (sa stratégie n'a pas fonctionné).

Ni l'une ni l'autre des Tesla se sont rendues toutes seules à la fourrière en mode Autopilot : elles ont été remorquées.

Avec La Presse




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;
image title
Fermer
image title
Fermer