Source ID:6d9ff12072193045969ab5bfd0c9b0ee; App Source:StoryBuilder

La Tesla de l'enfer qui ne voulait pas s'éteindre

Denis Arcand
La Presse

Chaque fois qu'un incendie de Tesla devient viral sur YouTube, Tesla invoque les statistiques montrant que ses électriques ont moins de chances de flamber que les autos à essence et au diesel. C'est probablement vrai, mais quand ça arrive, ça peut brûler plus longtemps.

Une vidéo récente montre pourquoi les pompiers s'attendent à faire du temps sup quand l'alarme sonne pour un feu de Tesla. On y voit en détails le processus long et ardu, parfois, d'éteindre des batteries au lithium-ion.

Comme de nombreux incidents impliquant des Tesla, la vidéo a été tournée en Californie (près de la moitié du parc automobile électrique américain est immatriculé en Californie). Cette fois, le feu de Tesla a eu lieu à Lake Forest à 75 km au sud-est de Los Angeles. Un conducteur a perdu le contrôle de son Modèle X et est allé cogner durement le fond d'un garage de maison, écrit l'usager YouTube dans sa vidéo mise en ligne avant-hier.

Deux incendies pour le prix d'un

L'incendie remonte à août 2017, mais, à notre connaissance, c'est la première fois qu'une vidéo montre comment les incendies de lithium peuvent reprendre spontanément après avoir été éteints. On ne sait pas pourquoi l'auteur de la vidéo a choisi de la mettre en ligne maintenant mais elle illustre les problèmes nouveaux qu'auront les pompiers un peu partout au fur et à mesure que se répandront les voitures électriques.

Après l'impact dans le garage, la batterie a pris feu, les flammes se propageant à la maison. Après avoir maitrisé l'incendie du bâtiment, les pompiers ont extrait la Tesla du garage. De la fumée continuait de sortir du pack-batterie sous le plancher du véhicule et elle s'est rapidement transformée en flamme très vive soufflée horizontalement. 

Les pompiers ont dirigé deux boyaux d'incendie sur la batterie et l'ont arrosée durant une heure et demie avant de noyer le feu. Du moins, c'est ce qu'ils croyaient.

Comme c'est parfois le cas avec le lithium-ion, le feu a spontanément repris par la suite, quand le Modèle X venait d'être juché sur un camion de remorquage. Les pompiers ont alors ordonné au chauffeur de la remorqueuse d'incliner le plateau afin d'avoir un accès direct de la batterie, qu'ils ont à nouveau copieusement arrosée durant une vingtaine de minutes. 

Apparemment, cette fois, ça a suffi.

Deux options pour les pompiers

La seconde intervention des pompiers a pris moins de temps parce que les pompiers ont pu travailler de très près rapidement, avant que la température n'ait le temps de monter assez pour que la réaction en chaîne d'un incendie de lithium s'emballe. 

En cas d'incendie de batterie, le site internet de Tesla destiné aux premiers répondants donne deux possibilités, explique l'auteur de la vidéo : 1) noyer le feu en dirigeant une très grande quantité d'eau (ou une mousse extinctrice) sur l'origine des flammes; 2) laisser brûler, ce qui peut prendre des heures. Sur un accotement d'autoroute loin de tout bâtiment, les pompiers choisissent parfois de laisser brûler. Mais dans les environnements domiciliaires, ils optent généralement pour éteindre. 

Comme on le voit ici, ça peut prendre du temps dans les deux cas.

Pour voir l'incendie de lithium-ion de Lake Forest, cliquez ici.




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;
image title
Fermer
image title
Fermer