Source ID:67871a1c-6e14-4f9f-8f08-7603f7c93963; App Source:alfamedia

Essai routier - Toyota Prius Prime : évolution naturelle

  • La Prius Prime est la dernière née du programme, une hybride rechargeable qui évolue sur les terres défrichées par la Prius hybride rechargeable lancée ici en 2012. (TOUTES LES PHOTOS : TOYOTA)

    Plein écran

    La Prius Prime est la dernière née du programme, une hybride rechargeable qui évolue sur les terres défrichées par la Prius hybride rechargeable lancée ici en 2012.

    TOUTES LES PHOTOS : TOYOTA

  • 1 / 6
  • La Prius Prime veut clairement se distinguer de la Prius de série sur le plan esthétique. ()

    Plein écran

    La Prius Prime veut clairement se distinguer de la Prius de série sur le plan esthétique.

  • 2 / 6
  • La batterie de la Prius Prime a une capacité de 8,8 kWh, le double de la Prius ordinaire, mais loin derrière la Chevrolet Volt qui dispose de 18,4 kWh de capacité. ()

    Plein écran

    La batterie de la Prius Prime a une capacité de 8,8 kWh, le double de la Prius ordinaire, mais loin derrière la Chevrolet Volt qui dispose de 18,4 kWh de capacité.

  • 3 / 6
  • La Prius Prime mise beaucoup sur la technologie pour appâter l'acheteur. La livrée Technologie essayée dispose donc d'un immense écran de 11,6 po pour naviguer dans les menus. ()

    Plein écran

    La Prius Prime mise beaucoup sur la technologie pour appâter l'acheteur. La livrée Technologie essayée dispose donc d'un immense écran de 11,6 po pour naviguer dans les menus.

  • 4 / 6
  • De forme particulière, la lunette arrière en deux sections permet une bonne visibilité, mais mériterait un essuie-glace. ()

    Plein écran

    De forme particulière, la lunette arrière en deux sections permet une bonne visibilité, mais mériterait un essuie-glace.

  • 5 / 6
  • La Prius Prime est très aérodynamique : elle a un coefficient de traînée très faible (0,25 cx). ()

    Plein écran

    La Prius Prime est très aérodynamique : elle a un coefficient de traînée très faible (0,25 cx).

  • 6 / 6
Charles René
La Presse

La Prius est devenue par la force de sa notoriété l'ambassadrice de l'hybride. Toyota le sait trop bien. Le constructeur a donc choisi de construire progressivement une gamme autour de ce nom qui a une forte résonance. La Prius Prime est la dernière née du programme, une hybride rechargeable qui évolue sur les terres défrichées par la Prius hybride rechargeable lancée ici en 2012. Au-delà de sa célèbre appellation, cette nouvelle version, qui sera bientôt proposée sur notre marché, vaut-elle une attention ?

Son design

La Prius Prime veut clairement se distinguer de la Prius de série sur le plan esthétique avec une approche nettement plus harmonieuse.

La Prius est devenue par la force de sa... (Photo fournie par le constructeur) - image 3.0

Agrandir

Photo fournie par le constructeur

Les minces phares avant ornés d'incrustations carrées et se fondant à la calandre quasi pleine présentent un regard plus perçant. De côté, la Prius Prime ne peut néanmoins trahir ses racines de Prius avec sa ceinture de caisse ascendante qui se termine au-dessus d'un long porte-à-faux et ses petites jantes de 15 po. Il y a aussi les piliers arrière « flottants », le nouveau cliché employé par les designers. À l'arrière, les feux à diodes découpés pour donner l'impression d'observer un oiseau de proie en vol assurent une certaine originalité.

À bord

La Prius Prime nous convie à une présentation très contemporaine et un peu déroutante.

La Prius est devenue par la force de sa... (Photo fournie par le constructeur) - image 5.0

Agrandir

Photo fournie par le constructeur

Assis dans de confortables baquets drapés de polyuréthane imitant le cuir, notre regard se déplace vers le centre, où tout est concentré. Là, le bloc d'instrumentation surplombe la planche de bord affichant de l'information lisible. En dessous d'un immense écran de 11,6 po bordé de commandes tactiles, on retrouve un levier de vitesse dont le fonctionnement peu intuitif vous fera pousser quelques jurons. Le tout est assemblé avec soin. On déchante un peu lorsqu'on prend place à l'arrière avec une hauteur de pavillon très basse, la tête est à l'étroit. Le coffre est aussi peu haut.

Sous le capot

Cette version de la Prius se démarque essentiellement par son système hybride rechargeable. Toyota estime son autonomie électrique à 35 km.

Le moteur de la Prius Prime.... (Photo fournie par le constructeur) - image 7.0

Agrandir

Le moteur de la Prius Prime.

Photo fournie par le constructeur

L'essai printanier du véhicule a pu corroborer cette estimation en conduite urbaine et une dizaine de kilomètres de moins sur autoroute. Le groupe motopropulseur de la Prius Prime est semblable à celui de sa consoeur hybride, soit un quatre-cylindres de 1,8 L faisant équipe avec un moteur électrique. L'ensemble produit un bien maigre 121 ch. Si le rendement énergique est excellent, pouvant facilement descendre près de 4 L/100 km en mode hybride, cette Prius Prime a le souffle très court, surtout en reprise. Le mode électrique exacerbe cette apathie.

Derrière le volant

Pour les puristes, la Prius est le parfait bouc émissaire, une voiture foncièrement pragmatique qui ne laisse aucune place à quelconque forme de plaisir.

L'habitacle de la Prius Prime.... (Photo fournie par le constructeur) - image 9.0

Agrandir

L'habitacle de la Prius Prime.

Photo fournie par le constructeur

Il y a évidemment un peu de vérité là-dedans, mais la réalité est plus nuancée. La direction de cette Prius Prime offre un degré de précision qui étonne, sans toutefois l'encadrer par un toucher satisfaisant. Le tempérament reste certainement réservé avec sa mince empreinte pneumatique, mais les suspensions, entièrement indépendantes aux quatre roues, maintiennent correctement la compacte en trajectoire. Leur mission première reste cependant de bien absorber les nombreux nids-de-poule et bosses laissés par l'hiver dans son sillage. Le freinage est par ailleurs facilement modulable.

Les technologies embarquées

La Prius Prime mise beaucoup sur la technologie pour appâter l'acheteur. La livrée Technologie essayée dispose donc d'un immense écran de 11,6 po pour naviguer dans les menus.

L'imposant écran du système d'infovertissement de la Prius... (Photo fournie par le constructeur) - image 11.0

Agrandir

L'imposant écran du système d'infovertissement de la Prius Prime.

Photo fournie par le constructeur

Bien qu'intéressant pour la lisibilité, il laisse sur sa faim de par sa manière d'utiliser l'espace disponible. Les fonctionnalités sont identiques à celles des autres produits Toyota disposant d'un système d'infodivertissement. Il n'y a également pas d'arrimage avec Android Auto ou Apple CarPlay. La chaîne Audio JBL rattachée à l'ensemble Technologie est en outre très impressionnante dans le rendu du son. C'est très clair et enrobé d'une bonne basse.

Verdict

Il ne fait pas de doute que la Prius Prime est une voiture qui comblera les besoins d'un bon nombre de personnes.

La Prius est devenue par la force de sa... (Photo fournie par le constructeur) - image 13.0

Agrandir

Photo fournie par le constructeur

Le dialogue fluide entre les moteurs, la capacité de pouvoir rouler en mode électrique et le raffinement général de l'habitacle se situant au-dessus de la Chevrolet Volt en font une option intéressante. Toyota aurait cependant pu pousser le raisonnement plus loin en proposant une batterie de plus grande capacité pour plus d'autonomie électrique ainsi qu'un groupe motopropulseur plus nerveux pour faciliter les manoeuvres d'urgence. Le constructeur dévoilera la grille des tarifs de la Prius Prime en mai seulement. Nous saurons alors si le saut de la Prius « régulière » en vaut réellement la peine.

La Toyota Prius Prime en bref

Fendre le vent : Grâce à son coefficient de traînée très faible (0,25 cx), la Prius Prime neutralise énormément les bruits éoliens qui sont souvent dérangeants au volant d'un véhicule hybride rechargeable.

Lunette arrière : De forme particulière, la lunette arrière en deux sections permet une bonne visibilité, mais mériterait un balai à essuie-glace pour évacuer la pluie et la neige.

Batterie : Positionnée à l'arrière, dans le coffre, la batterie de la Prius Prime a une capacité de 8,8 kWh, le double de sa devancière, mais loin derrière la Chevrolet Volt qui dispose de 18,4 kWh de capacité.

Châssis : La Prius Prime est construite sur un tout nouveau châssis partagé avec la Prius régulière plus rigide et dont le centre de gravité plus bas permet un meilleur comportement routier.

Puissance électrique : Pour appuyer son accélération en mode électrique, la Prius Prime emploie évidemment son moteur électrique qui peut aussi être épaulé par le générateur électrique.

Fiche technique

Version à l'essai : Groupe Technologie

Prix (estimé) : 38 000 $

Moteur : L4 DACT 1,8 L + moteur électrique

Puissance (totale du groupe) : 121 ch

Couple : 105 lb-pi à 3600 tr/min (moteur à essence)

Transmission (modèle d'essai) : automatique à variation continue

Architecture motrice : moteurs à essence et électrique positionnés de manière transversale, traction

Consommation (selon le constructeur) : 4,4 L/100 km (cycle américain)

Concurrentes directes : Chevrolet Volt, Hyundai Ioniq hybride rechargeable

Du nouveau en 2017 ? : Nouvelle version

Pour en savoir plus : www.toyota.ca




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer