• Accueil > 
  • Auto > 
  • Auto écolo > 
  • Byton, une start-up chinoise, encore une compagnie qui veut détrôner Tesla
Source ID:; App Source:

Byton, une start-up chinoise, encore une compagnie qui veut détrôner Tesla

  • Byton, une start-up chinoise, encore une compagnie qui veut détrôner Tesla (photo : AFP)

    Plein écran

    Byton, une start-up chinoise, encore une compagnie qui veut détrôner Tesla

    photo : AFP

  • 1 / 6
  • Moderne, mais du cuir partout... ()

    Plein écran

    Moderne, mais du cuir partout...

  • 2 / 6
  • La Byton sera une voiture connectée. ()

    Plein écran

    La Byton sera une voiture connectée.

  • 3 / 6
  • Et des télés pour les petits monstres, derrière. ()

    Plein écran

    Et des télés pour les petits monstres, derrière.

  • 4 / 6
  • Le président du conseil d'administration de Byton, Daniel Kirchert (à g.) et le PDG Carsten Breitfeld, lors du dévoilement de la Byton au CES de Las Vegas. Breitfeld est un ancien dirigeant de BMW. (AFP)

    Plein écran

    Le président du conseil d'administration de Byton, Daniel Kirchert (à g.) et le PDG Carsten Breitfeld, lors du dévoilement de la Byton au CES de Las Vegas. Breitfeld est un ancien dirigeant de BMW.

    AFP

  • 5 / 6
  • Le président du conseil d'administration de Byton, Daniel Kirchert (à g.) et le PDG Carsten Breitfeld, lors du dévoilement de la Byton au CES de Las Vegas. (AFP)

    Plein écran

    Le président du conseil d'administration de Byton, Daniel Kirchert (à g.) et le PDG Carsten Breitfeld, lors du dévoilement de la Byton au CES de Las Vegas.

    AFP

  • 6 / 6
Agence France-Presse
LAS VEGAS, Nevada

Une start-up chinoise a dévoilé dimanche sa vision de l'automobile du futur en promettant de livrer une voiture «intelligente et intuitive» sur les marchés mondiaux à partir de 2019 à un prix d'environ 56 000 dollars canadiens.

Le concept-car à propulsion électrique, dévoilé par Byton en amont du Salon de l'électronique grand public (CES) qui s'ouvre mardi à Las Vegas, est présenté comme un ordinateur sur roues équipé d'un salon numérique doté d'un écran panoramique consacré aussi bien à la navigation qu'au divertissement des passagers et même à leur santé.

500 km d'autonomie, pas de clef

Byton, dirigé par d'anciens dirigeants de Tesla, BMW, Apple et Google et soutenu à plus de 200 millions de dollars (plus de 160 millions d'euros) par un fonds d'investisseurs, dont le géant technologique chinois Tencent, prévoit de lancer son modèle d'ici 2019 en Chine et d'ici 2020 aux États-Unis et en Europe.

«Il s'agira du véhicule le plus avancé du marché à partir de 2019», a déclaré Carsten Breitfeld, président de Byton et ancien dirigeant de BMW, lors de la présentation dans l'un des premiers événements médiatiques du grand salon de l'électronique.

La Byton utilisera la reconnaissance faciale pour se déverrouiller et s'adapter au conducteur et inclura une connexion 5G et de multiples fonctions d'intelligence artificielle.

Elle aura une autonomie électrique de plus de 500 kilomètres et sera en mesure de recharger sa batterie en 15 à 30 minutes.

La Byton sera proposée avec une autonomie de «niveau 3», permettant certaines fonctions sans pilote et pouvant être de «niveau 4» pour une fonction quasi-autonome à partir de 2020.




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer