• Accueil > 
  • Auto > 
  • Auto écolo > 
  • Les constructeurs allemands nettement en tête des investissements dans l'électrique

Les constructeurs allemands nettement en tête des investissements dans l'électrique

Une e-Golf branchée sur une borne de recharge.... (photo REUTERS)

Agrandir

Une e-Golf branchée sur une borne de recharge. Les constructeurs allemands investissent en masse dans l'électrification de leurs véhicules.

photo REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse

Les constructeurs automobiles allemands sont en tête des investissements dans les véhicules électriques et l'Allemagne est le premier pays destinataire des investissements mondiaux dans cette technologie, selon une étude du cabinet d'expert-comptables EY dévoilée lundi à Francfort.

Au cours des deux années écoulées, les investissements dans la voiture électrique annoncés par les 16 plus grands groupes automobiles mondiaux ont atteint 3,2 milliards d'euros pour l'Allemagne, dépassant largement ceux concernant la Chine (990 millions d'euros), les États-Unis (887 millions d'euros) et la France (110 millions d'euros), d'après cette analyse.

Sur la même période, les constructeurs allemands -à savoir les groupes Volkswagen, Daimler et BMW- ont annoncé pour 4,7 milliards d'euros d'investissements dans l'électrique dans le monde, nettement plus que les constructeurs américains (335 millions d'euros), français (110 millions d'euros) ou japonais (19 millions d'euros).

Tout cet argent est gage de croissance

«L'importance de la motorisation électrique va considérablement croître à moyen terme», ce qui pousse les constructeurs à augmenter massivement leurs dépenses dans cette technologie, explique Peter Fuss, expert du cabinet de conseil.

Presque tous les plus grands groupes automobiles ont ainsi annoncé une offensive dans l'électrique pour les années à venir. C'est particulièrement le cas des constructeurs allemands.

Par rapport à certains concurrents, les Allemands ont «quelque peu pris leur temps» pour se lancer dans l'électrique, relève M. Fuss. Surtout, ils sont très dépendants de la Chine, leur plus gros marché, où les fabricants seront soumis dès 2019 à d'ambitieux quotas de ventes de «véhicules à énergie nouvelle».

L'électrification des voitures, une aubaine pour des sociétés récentes comme l'américain Tesla ou les constructeurs chinois, est donc un virage à ne pas manquer pour ces entreprises.

Le groupe Volkswagen, numéro un mondial de l'automobile, prévoit notamment d'investir 1 milliard d'euros pour transformer son usine de Zwickau, dans l'est de l'Allemagne, en site entièrement consacré à l'électrique, et 750 millions d'euros dans son usine de Cassel (centre) pour y fabriquer des motorisations électriques.

Daimler, fabricant des Mercedes-Benz, compte lui bâtir une nouvelle usine de batteries de batteries électriques aux États-Unis.

Si les marques allemandes restent à la traîne en terme de ventes de voitures électriques, dominées par le chinois BAIC, l'alliance Renault-Nissan et Tesla, elles pourraient parvenir à gagner des parts de marché avec l'arrivée de plusieurs modèles en 2019 et 2020.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2018

Jeep - Cherokee 2018

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer