Source ID:95f1c5e6-9c1e-481a-8de3-9d60b03baa25; App Source:alfamedia

Véhicules électriques: la revente a le vent en poupe

Dans au moins un cas - la Chevrolet... (Photo fournie par Chevrolet)

Agrandir

Dans au moins un cas - la Chevrolet Bolt -, «les rares modèles d'occasion se vendent même plus cher que le modèle neuf», explique Pascal Gosset, PDG de Muze, un spécialiste montréalais de la revente de véhicules électriques.

Photo fournie par Chevrolet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alain McKenna

collaboration spéciale

La Presse

La voiture électrique est encore assez jeune pour faire hésiter plus d'un acheteur, inquiet de ne pas obtenir une valeur de revente adéquate au moment de s'en défaire. Mais une plus grande durabilité et une demande accrue tendent à prouver le contraire : les véhicules électriques se revendent à très bon prix.

Dans au moins un cas - la Chevrolet Bolt -, «les rares modèles d'occasion se vendent même plus cher que le modèle neuf», explique Pascal Gosset, PDG de Muze, un spécialiste montréalais de la revente de véhicules électriques.

«Pour l'ensemble des modèles électriques d'occasion, le prix est non seulement bon, mais il s'apprécie, ces jours-ci. La technologie démontre qu'elle est fiable, et la demande est élevée, surtout dans le cas de véhicules d'occasion sujets à une aide gouvernementale à l'achat.»

Ce coup de pouce du gouvernement provincial peut atteindre 4000 $, mais exige que le véhicule provienne de l'extérieur du Québec. Ça crée un filon intéressant pour les commerçants de véhicules d'occasion déjà habitués à magasiner à l'extérieur des frontières. Ils aident ainsi des consommateurs voulant éviter d'avoir à le faire eux-mêmes. Mais ça provoque aussi une hausse du prix de revente, explique M. Gosset.

«Ça crée un élan. Chez nous, tout est déjà vendu d'avance», illustre-t-il, en conséquence de quoi les acheteurs se rabattent sur des véhicules électriques qu'on a moins vus sur nos routes, comme la Chevrolet Spark EV, que General Motors a mise de côté au profit de la Chevrolet Bolt, l'an dernier.

La durabilité meilleure que prévu des composants électriques joue aussi en faveur d'une valeur de revente plus élevée. À ce sujet, Pascal Gosset remarque que le climat canadien plus tempéré aide à préserver les batteries plus longtemps que le soleil de l'Arizona, d'ailleurs. C'est le monde à l'envers: les véhicules d'occasion traditionnels les plus prisés sont ceux qui ne sont «jamais sortis l'hiver». Dans le cas de véhicules électriques, le contraire pourrait s'appliquer...

Avantage électrique

La valeur de revente concerne aussi les véhicules plus luxueux. Depuis ses débuts, Tesla joue dans les platebandes de rivales de luxe comme BMW, Mercedes-Benz et Jaguar. Et pour convaincre les acheteurs financièrement aisés hésitant entre les motorisations électrique et thermique, le groupe californien insiste pour dire que le coût total de possession de ses produits est de loin le plus avantageux, trois ans après en avoir fait l'acquisition.

Au début du mois de juin, un rapport utilisé à l'interne par Tesla comparant la Model S et le Model X à des véhicules similaires de marque concurrente a été repris par des médias américains. Le constructeur compare une Model S 75D dotée de nombreux accessoires, dont l'installation d'une borne de recharge à la maison, à une berline E350 de Mercedes-Benz. Pour établir le coût total de possession, on a additionné le coût à l'achat d'environ 130 000 $ US (175 000 $ CAN) dans les deux cas, l'entretien et l'usure des pneus. Puis on a soustrait la perte de valeur du véhicule sur trois ans, établie en consultant le Redbook, une référence indépendante en la matière aux États-Unis.

On s'en doute, le résultat penche en faveur de Tesla. Le coût de possession de la Model S est moins élevé de 26 000 $ US (34 000 $) sur cette période. C'est plus serré pour le Model X, qui s'en tire avec un coût total de 2000 $ moins élevé qu'un X5 de BMW. Ce qui surprend dans les deux cas, c'est que cet avantage est essentiellement le résultat d'une dépréciation moins rapide que celle de leurs rivaux.

Sur trois ans, les véhicules à moteur à essence valent moins de la moitié de leur prix de détail initial. À l'opposé, les deux Tesla n'ont perdu qu'environ 40% de leur valeur.

S'il faut prendre ces comparaisons avec un grain de sel, la conclusion est tout de même applicable à l'ensemble du marché électrique, nuance Pascal Gosset.

«Le prix et la valeur des véhicules fluctuent en fonction des mesures d'incitation à l'achat, de la demande et même de la valeur de la devise canadienne.» Mais tant chez Kia que Nissan ou Chevrolet, la valeur de revente des véhicules électriques est effectivement très bonne en ce moment, conclut-il.

Comparaison Tesla Model S / Mercedes-Benz E350

Marque et modèleTesla Model S 75DMercedes-Benz E350

Prix incluant taxes et autres frais

130 482 $

134 902 $

Valeur résiduelle

75 679 $

56 658 $

Dépréciation sur trois ans

54 803 $*

78 244 $*

Entretien

2100 $

3280 $

Pneus

1760 $

2000 $

Carburant/électricité**

2631 $

3931 $

Coût total sur 3 ans

61 294 $

87 455 $

Avantage Tesla par 26 161 $

Comparaison Tesla Model X / BMW X5

Marque et modèle

Tesla Model X

BMW X5 2018

Prix incluant taxes et autres frais

138 932 $

130 970 $

Valeur résiduelle

73 633 $

64 175 $

Dépréciation sur trois ans

65 299 $*

66 795 $*

Entretien

2475 $

1795 $

Pneus

2400 $

2000 $

Carburant/électricité**

2725 $

4423 $

Coût total sur 3 ans

72 899 $

75 012 $

Avantage Tesla par 2113 $

En dollars US

Source: Tesla, juin 2018

* Source: Redbook

** Coûts moyens aux États-Unis




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2018

Jeep - Cherokee 2018

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer