• Accueil > 
  • Auto > 
  • Auto écolo > 
  • Véhicules électriques - Les grands constructeurs placent leurs pions
Source ID:fb028964-a4a3-4795-9992-1a9a9c7741e1; App Source:alfamedia

Véhicules électriques - Les grands constructeurs placent leurs pions

GM n'a pas confirmé la rumeur, mais un... (Photo  GM)

Agrandir

GM n'a pas confirmé la rumeur, mais un véhicule tiré du concept FNR-X présenté par Chevrolet en Chine pourrait venir remplacer l'hybride Volt, dont la production cessera dans trois mois.

Photo GM

Alain McKenna

Collaboration spéciale

La Presse

Selon la firme UBS, d'ici 2025, une voiture sur six vendue dans le monde sera électrique, ce qui explique le virage accéléré des grands constructeurs pour accaparer la grosse part de ce nouveau marché. Reste à voir qui bénéficiera de ce créneau émergent...

Une proportion de véhicules électriques de « 15 % en 2025, ça me semble plutôt conservateur », avance Stéphane Pascalon, chef de programme à l'Institut du véhicule innovant de Saint-Jérôme, qui suit de près l'évolution du transport électrique. « Déjà, la Model 3 de Tesla est la quatrième voiture la plus vendue aux États-Unis. Chez nous, l'électrique représente 4 % du marché du neuf. »

En d'autres mots, la demande ne tarit pas. Mais l'approvisionnement de pièces et de ressources pose problème, selon les experts. Les grands constructeurs se disputent le cobalt, élément-clé des batteries.

VOLKSWAGEN ET GM EN TÊTE ?

I.D. Crozz. Photo Volkswagen... - image 2.0

Agrandir

I.D. Crozz. Photo Volkswagen

Sur les talons du scandale de ses moteurs diesels, le groupe Volkswagen s'est d'ailleurs précipité pour garantir son approvisionnement en matériaux comme le cobalt pour les années à venir. Le groupe a promis 9 milliards de dollars pour produire et vendre 1 million de véhicules électriques d'ici 2025 à travers ses nombreuses filiales, incluant Audi et Porsche. Ça commencera par 150 000 ventes en 2020, ce qui serait tout un revirement pour un groupe qui ne vend pas 100 000 hybrides par an à l'heure actuelle...

GM n'est pas en reste. Le groupe de Detroit prévoit lancer 20 véhicules électriques d'ici 2023, afin de réduire la consommation moyenne de sa gamme à 4,3 L aux 100 km. Comme le groupe n'a aucune intention d'électrifier ses camionnettes, la tâche incombera aux VUS et aux plus petits véhicules.

Le dévoilement d'une version longue autonomie de la... - image 3.0

Agrandir

Le dévoilement d'une version longue autonomie de la Leaf a été reporté. Photo Nissan.

La Chevrolet Bolt ne sera pas renouvelée avant 2025, précisait Ken Kelzer, vice-président du groupe américain plus tôt cette année, mais deux nouveaux modèles dérivés de la petite familiale verront le jour d'ici 2020. 

GM prédit que 15 % de ses ventes seront des véhicules entièrement électriques dans sept ans.

Du côté de Nissan, la mise au ban de l'ex-PDG Carlos Ghosn a déjà eu un effet immédiat sur les plans d'électrification, le dévoilement de la version à longue autonomie de la Leaf prévu à la fin de novembre ayant été repoussé. « Ghosn était derrière ce mouvement vers des véhicules électriques, mais il n'était pas seul chez Nissan », nuance M. Pascalon.

MÊME DES CAMIONNETTES

Un des marchés les plus chamboulés par l'électrification est celui des véhicules de luxe. Tesla, qu'on associe à ce créneau, voit toutefois plus grand.

Le R1T, futur pickup électrique de Rivian.Photo Rivian.... - image 4.0

Agrandir

Le R1T, futur pickup électrique de Rivian.Photo Rivian.

Un VUS compact, le Model Y, ainsi qu'une camionnette électrique sont au programme. On pourrait en voir des prototypes aussi tôt que le printemps prochain.

Jusqu'ici, les analystes faisaient la part belle à une éventuelle camionnette Tesla. Le dévoilement surprise, à la fin de novembre, du R1T par l'entreprise en démarrage Rivian Automotive les a menés à revoir leur position.

« Au lieu de lancer une petite voiture nichée, pourquoi ne pas s'attaquer au plus gros marché aux États-Unis, celui des camionnettes ? »

- Michael Gartner, analyste pour la firme Gartner, devant la promesse de Rivian de lancer ce modèle dès 2021, à un prix avoisinant les 70 000 $US

Gartner prédit que Tesla perdra des plumes, à mesure que l'électrification se répandra dans le marché automobile. Ça fera réagir un autre constructeur plus discret jusqu'ici : Ford. Des analystes indépendants laissent entrevoir une restructuration massive, qui pourrait se traduire par la disparition de près du tiers des employés, pour s'adapter à ces changements.

Rien ne dit que le prochain F-150 ne sera pas électrifié non plus, ce qui placerait Ford en position avantageuse dans ce secteur vital en Amérique du Nord. « Si on lit entre les lignes, Ford freine la production de voitures, mais promet une électrification majeure de ses produits. Des VUS et des camionnettes électriques, ce n'est donc pas impossible », conclut Stéphane Pascalon.




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer