Source ID:beebda23e86039b6bc27def3feae237a; App Source:StoryBuilder

Mitsubishi, Tesla et Hydro-Québec, même combat ?

Projet de borne de recharge bidirectionnelle de Mitsubishi... (image Mitsubishi)

Agrandir

Projet de borne de recharge bidirectionnelle de Mitsubishi

image Mitsubishi

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le nom de la société Mitsubishi Motors a est un peu trompeur, car le conglomérat japonais construit en réalité bien plus que des automobiles. Et s'il n'en tient qu'à sa direction, ses concessionnaires vendront bientôt un peu plus que des voitures, une vision de l'avenir partagée par Tesla... et Hydro-Québec.

Il suffit de visiter la Maison de l'innovation d'Hydro-Québec à Shawinigan pour réaliser que le lien entre la maison et l'automobile est appelé à se resserrer, avec l'électrification des transports.

Les deux maisons construites à Shawinigan par Hydro-Québec... - image 2.0

Agrandir

Les deux maisons construites à Shawinigan par Hydro-Québec pour se familiariser avec des technologies comme les batteries domestiques, la recharge bidirectionnelle et les panneaux solaires. Photo Hydro-Québec.

La façon dont on produit puis consomme de l'électricité pourrait s'en trouver transformée, elle aussi : recharge bidirectionnelle, panneaux solaires, microréseaux et revente entre consommateurs, tout est à l'étude par la société d'État québécoise.

L'éventuel propriétaire d'une telle maison pourrait partir pour le travail à bord d'une voiture chargée par des capteurs d'énergie solaire ou éolienne, puis revenir en fin de journée et retransmettre l'énergie restante à la maison, pour alimenter l'éclairage, le chauffage, etc. À moins qu'il n'ait déjà revendu son surplus d'énergie à un tiers durant la journée, en passant par le réseau public...

Des atomes crochus entre Shawinigan et Tokyo

C'est ce même avenir hypothétique qui intéresse des entreprises comme Tesla, en Californie, et Mitsubishi, au Japon. Cette dernière possède son propre bâtiment futuriste, à Saitama City, un peu au nord de Tokyo, qui a plusieurs traits en commun avec celui de Shawinigan.

De passage à Montréal à l'occasion du Salon international de l'auto de Montréal, il y a deux semaines, Vincent Cobee, directeur de la planification mondiale pour Mitsubishi, a dépeint sa vision d'un avenir où la voiture jouera un plus grand rôle que celui de simple moyen de transport... et où les constructeurs pourraient vendre bien plus que de simples voitures.

« Un jour, nos concessionnaires deviendront peut-être même le guichet unique pour cette maison, par la vente de voitures électriques, de panneaux solaires, d'installations géothermiques, et ainsi de suite. »

- Vincent Cobee, directeur de la planification mondiale pour Mitsubishi

Au Japon, Mitsubishi a équipé 28 concessionnaires de panneaux solaires et de chargeurs bidirectionnels, afin d'aider ses clients à redonner un peu de cette énergie au bâtiment. Ce qui serait aussi pratique en cas de panne du réseau électrique.

« On peut charger des véhicules même en cas de catastrophe naturelle. Les véhicules électriques ont joué un rôle crucial dans des situations d'urgence par le passé, quand la distribution de carburant conventionnel était impossible », résume Takashi Hiromatsu, le collègue de M. Cobee qui est responsable de la stratégie produits chez Mitsubishi. « Dans les périodes où la demande en électricité est élevée, la recharge bidirectionnelle permet à ces véhicules de redonner de l'énergie au bâtiment. »

Et avec Palo Alto aussi : « La voiture n'est qu'un début », croit Elon Musk

Du côté de Tesla l'approche diffère, mais l'objectif demeure le même : aller au-delà de l'automobile pour révolutionner tout le secteur de l'énergie.

Le toit de bardeaux solaires de Tesla. Photo... - image 5.0

Agrandir

Le toit de bardeaux solaires de Tesla. Photo Tesla

Il y a un peu plus de deux ans, la société de Palo Alto, en Californie, a racheté le fabricant de capteurs solaires SolarCity, afin de compléter son offre d'accessoires pour la maison comprenant aussi une énorme pile pour le stockage d'électricité, appelée PowerWall.

SolarCity planchait sur des bardeaux solaires pour le toit d'immeubles résidentiels qui promettaient d'être plus durables et plus rentables que des bardeaux traditionnels. Surtout qu'en prime, ils produisent de l'énergie pouvant être consommée sur-le-champ, emmagasinée pour plus tard, ou même revendue.

La commercialisation de ces bardeaux a pris du retard, mais devrait débuter au courant de l'été prochain, assure le PDG de Tesla Elon Musk. Et ce n'est qu'un début, a-t-il ajouté dans une note visant à rassurer ses employés, à la suite de récentes coupes de personnel. 

« Nous avons la stratégie la plus innovante de tous les fabricants de produits grand public. Nos véhicules à venir, notre batterie PowerWall et nos bardeaux solaires, ce n'est que le début. »




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer