Source ID:53791; App Source:cedromItem

Pourquoi reprendre un bail de location?

Reprendre un bail est un bon moyen de... (Photo archives Bloomberg)

Agrandir

Reprendre un bail est un bon moyen de louer un véhicule récent à un prix attrayant.

Photo archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sébastien Templier
La Presse

Les concessionnaires ont actuellement tendance à inciter leurs clients à transférer leur contrat de location d'une voiture à une autre avant le terme du bail initial. Pour leur faire acquérir une nouvelle voiture non sans cacher des frais. Le transfert de bail d'un particulier à un autre existe pourtant et réserve moins de surprises.

POURQUOI TRANSFÉRER SON BAIL?

La raison pour laquelle les gens mettent fin à leur contrat de location avant son terme est le plus souvent d'ordre financier à la suite d'une séparation ou à une perte d'emploi, à moins que ce ne soit pour une raison professionnelle (mutation ou véhicule fourni par le travail). Y mettre un terme prématurément coûte en moyenne entre 3000 $ et 4000 $, une somme qui correspond à la différence entre la valeur résiduelle de l'auto et les mensualités qu'il reste à payer. Un concessionnaire voudra toujours récupérer cette perte. C'est pourquoi le transfert de contrat de location entre particuliers est plus judicieux, car moins onéreux.

POURQUOI REPRENDRE UN BAIL?

Reprendre un bail est un bon moyen de louer un véhicule récent à un prix attrayant. L'acompte ou les frais initiaux associés au contrat ont déjà été payés, il suffit de s'acquitter des mensualités restantes. Il n'est pas rare que le locataire transfère son contrat en versant au repreneur l'équivalent de quelques mensualités. Pour rendre son offre plus attrayante, il va par exemple annoncer des mensualités de 250 $ sur 20 mois et offrir 1000 $ plutôt que d'annoncer des mensualités de 300 $. Les pneus d'hiver sont généralement compris dans un transfert de bail. Le kilométrage non utilisé est récupéré. Autant de conditions qui n'existent pas à la signature d'un nouveau contrat de location. La reprise de bail est prisée des personnes qui veulent une voiture pour un ou deux ans seulement.

L'AFFICHER

Pour une telle transaction, le locataire doit afficher son offre de transfert sur un des sites spécialisés comme LeaseBusters.com - référence au pays depuis 1990 -, ByeByeBail.ca - récemment passé aux mains d'Albi le Géant -, Vroum.ca et Quebecleasing - portails plus récents. Le service n'est évidemment pas gratuit et varie de 200 $ à 300 $ (plus taxes), selon les sites, leurs services et le temps d'affichage.

QUI PAIE QUOI?

Habituellement, la personne qui cède son bail paie la totalité des frais qui s'y rapportent. Ceux-ci prennent la forme d'une inspection du véhicule exigée par le concessionnaire, de réparations éventuelles et de «frais de transfert» réclamés par le commerçant. La somme totale varie de 350 $ à 1100 $, selon le contrat de location initial et le concessionnaire. L'Association pour la protection des automobilistes (APA) considère que «cela devrait se faire sans frais».

PROBLÈME À ÉVITER

On peut transférer son contrat de location à un autre consommateur pourvu que ce dernier soit évidemment solvable. Et c'est là le seul véritable écueil à éviter pour le locataire. Les services financiers du concessionnaire effectuent alors une vérification de crédit. «Quand le contrat de location est transféré, il l'est complètement, il n'y a plus de responsabilités du locataire original», ajoute Tom Liebmann, directeur général de LeaseBusters.

LA CHOSE À FAIRE

Si l'acquéreur potentiel n'a strictement rien à débourser au cours de ces démarches, il est toujours bon de faire vérifier deux fois plutôt qu'une l'état du véhicule. Afin d'éviter de devoir payer à la fin du contrat de location des dommages faits par le locataire. Il peut toujours faire inspecter le véhicule convoité par un service spécialisé. Le transfert ne représente pas de risque pour l'acquéreur pourvu qu'il reste sur le bail jusqu'au dernier jour.

MORALITÉ

Le transfert de contrat de location d'auto entre particuliers est généralement la meilleure chose à faire pour un locataire qui ne veut pas garder la voiture jusqu'à la fin de son bail. «Mais l'idéal est de payer le véhicule jusqu'à la fin du bail», rappelle le président de l'APA, George Iny.

5%
Au Québec, 5% des locataires d'auto rompent leur engagement.
20 000
Plus ou moins 20 000 contrats de location d'auto sont transférés d'un particulier à un autre au Québec.

Sources: Desjardins Études Économiques et Protégez-Vous




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box
image title
Fermer
image title
Fermer