Source ID:0d8c684d677d3b64ac2bbfcbdcf26174; App Source:StoryBuilder

F1 - Alexander Albon confirmé chez Toro Rosso en 2019

Alexander Albon remplacera le néo-zélandais Brandon Hartley, qui... (Photo compte twitter de Toro Rosso)

Agrandir

Alexander Albon remplacera le néo-zélandais Brandon Hartley, qui s'est classé avant-dernier au classement des pilotes cette année.

Photo compte twitter de Toro Rosso

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Paris

Le Thaïlandais Alexander Albon, âgé de 22 ans, évoluera avec Toro Rosso en Formule 1 en 2019, après avoir rompu son engagement en Formule E avec Nissan e. dams, ont annoncé les deux équipes lundi par communiqués.

« La Scuderia Toro Rosso est heureuse d'annoncer qu'Alexander Albon pilotera pour l'équipe pendant la saison 2019 de Formule 1, aux côtés (du Russe) Daniil Kvyat » et en remplacement du Néo-Zélandais Brendon Hartley, peut-on lire dans le document diffusé par l'écurie italienne.

Alexander Albon, alors âgé de 10 ans, avait... - image 2.0

Agrandir

Alexander Albon, alors âgé de 10 ans, avait reçu un trophée des mains de Lewis Hamilton en mars 2007. Photo d'archives Andrew Boyers, Action Images

La rumeur envoyait depuis plusieurs semaines Albon chez Toro Rosso la saison prochaine, Hartley n'ayant pas su convaincre avec son avant-dernière place au classement des pilotes à l'issue de l'exercice 2018, avec 4 points seulement.

Le pilote thaïlandais retrouve donc le giron de Red Bull, dont il a brièvement fait partie du programme junior en 2012.  

« Alexander a fait une saison impressionnante en Formule 2 en 2018. Il a gagné quatre courses et terminé 3e du Championnat. Sa façon de dépasser ses rivaux en piste montre qu'il est prêt et assez mature pour la F1 », justifie le directeur de l'écurie Toro Rosso, Franz Tost.

Un Thaïlandais très britannique

Né à Londres il y a 22 ans, Albon, qui a également été vice-champion de GP3 en 2016, dispose des nationalités britannique et thaïlandaise. Son père, l'Anglais Nigel Albon, a été pilote de course professionnel ayant plafonné après une course au niveau FIA GT. Sa mère est thaïlandaise et il pilote sous licence thaïlandaise. Son unique compatriote à avoir couru en F1 est Prince Birabongse, au début des années 1950. 

Pour rejoindre la catégorie reine du sport auto, le pilote a dû rompre son contrat avec Nissan e. dams, avec qui il devait disputer la saison 2018/2019 de Formule E. 

Suivant cette annonce, Nissan a précisé qu'elle dévoilera l'identité de son remplaçant aux côtés du Suisse Sébastien Buemi lors d'un événement marquant le début de la saison vendredi à Tokyo. 

En F1, seule Racing Point Force India doit désormais officialiser l'identité de son deuxième pilote, en la personne de Lance Stroll, transfuge de Williams. 

C'est une formalité, le Canadien participant aux essais d'Abou Dhabi mardi et mercredi au volant d'une Force India, après le rachat de l'écurie par un consortium mené par son père au cours de l'été.

La grille de départ de la saison 2019 de Formule 1

Mercedes : Lewis Hamilton (GBR) et Valtteri Bottas (FIN) INCHANGE

Ferrari : Sebastian Vettel (GER) et Charles Leclerc (MON/ex-Sauber)

Red Bull : Max Verstappen (NED) et Pierre Gasly (FRA/ex-Toro Rosso)

Renault : Daniel Ricciardo (AUS/ex-Red Bull) et Nico Hülkenberg (GER)

Racing Point Force India (moteur Mercedes) : Sergio Pérez (MEX) et Lance Stroll* (CAN/ex-Williams)

Williams (moteur Mercedes) : George Russell (GBR/filière Mercedes) et Robert Kubica (POL/ex-pilote d'essais Williams)

Haas (moteur Ferrari) : Kevin Magnussen (DEN) et Romain Grosjean (FRA) INCHANGE

Sauber (moteur Ferrari) : Kimi Räikkönen (FIN/ex-Ferrari) et Antonio Giovinazzi (ITA/ex-3e pilote Ferrari)

McLaren (moteur Renault) : Carlos Sainz Jr (ESP/ex-Renault) et Lando Norris (GBR/filière McLaren)

Toro Rosso (moteur Honda) : Daniil Kvyat (RUS/ex-pilote de développement Ferrari) et Alexander Albon (THA/ex-pilote de F2)

* Racing Point Force India doit encore officialiser l'identité de son deuxième pilote mais il s'agit d'une formalité. Le Canadien Lance Stroll, transfuge de Williams, participe aux essais d'Abou Dhabi mardi et mercredi au volant d'une Force India, après le rachat de l'écurie par un consortium mené par son père au cours de l'été.




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;
image title
Fermer
image title
Fermer