(Bakou) Charles Leclerc et Ferrari ignorent pourquoi ils sont incapables de rejoindre Mercedes, bien qu’ils aient encore de nombreuses hypothèses sur la table.

James Ellingworth
Associated Press

Les améliorations techniques apportées à la voiture par Ferrari dimanche au Grand Prix de Formule 1 d’Azerbaïdjan n’ont pas été suffisantes pour permettre à Sebastian Vettel de terminer au-delà de la troisième place, tandis que Leclerc se contentait de la cinquième position. Les directives d’équipe appliquées au Grand Prix de Chine — favorisant Vettel aux dépens de Leclerc — n’ont pas aidé, non plus.

PHOTO MAXIM SHEMETOV, REUTERS

Charles Leclerc a dû se contenter de la 5e position.

Vettel et Leclerc sont maintenant à 35 et 40 points, respectivement, du meneur au classement des pilotes, Valtteri Bottas. Il faut donc s’attendre à du changement au sein de la Scuderia.

« Nous devons analyser nos faiblesses, et les régler. Je suis certain que nous aurons beaucoup d’informations tirées de ce week-end à traiter », a mentionné le directeur de Ferrari Mattia Binotto. De plus, Ferrari n’est pas aussi mauvaise que le suggère le classement, a-t-il dit.

UN ÉCART PLUS MINCE QU'IL N'Y PARAÎT, DIT FERRARI

« Aucune victoire pour Ferrari, quatre pour Mercedes. Il ne fait aucun doute qu’ils sont très forts, et je dois admettre que présentement, si vous me le permettez, ils disposent d’une voiture légèrement supérieure, a confié Binotto. L’écart n’est toutefois pas si grand et les points, les résultats, ne reflètent pas le véritable potentiel de notre voiture… Aujourd’hui, pendant la course, oui, nous n’étions pas aussi rapides qu’eux, mais nous n’avons pas terminé 20 secondes derrière non plus. »

PHOTO ALEXANDER NEMENOV, AFP

Charles Leclerc a animé le spectacle avec plusieurs dépassements spectaculaires.

Samedi, Leclerc semblait en voie de s’adjuger la position de tête en qualifications — avant d’être victime d’une bête erreur de pilotage dans le virage no 8.

Le Monégasque s’est élancé de la huitième position sur la grille de départ, et il a animé le spectacle avec plusieurs dépassements spectaculaires. Pendant ce temps, Vettel éprouvait de la difficulté à maintenir le rythme établi par Mercedes à l’avant.

PHOTO SERGEI GRITS, AP

Sebastian Vettel n'avait pas le coeur à la fête après sa 3e place à Bakou dimanche. Le vainqueur, le pilote Mercedes Valtteri Bottas, a célébré sa 2e victoire de la saison.

« En ce moment, je ne suis pas si insatisfait de la voiture, a dit Leclerc. Nous devrons peut-être travailler encore un peu sur notre rythme pendant la course. La voiture était spectaculaire en qualifications. En course, cependant, nous avons éprouvé des ennuis avec nos réglages et avons rencontré de petits pépins techniques. »

Leclerc a failli l’emporter le mois dernier à Bahreïn, avant que son moteur ne connaisse des ratés et le fasse dégringoler au troisième rang. D’ailleurs, Mercedes persiste à croire que Ferrari pourrait jouer les trouble-fête cette saison.

PHOTO SERGEI GRITS, AP

Deux Mercedes, suivies d'une Ferrari, d'une Red Bull et d'une autre Ferrari. C'était comme ça juste après le départ et à l'arrivée 51 tours plus tard.

« Je crois que Ferrari luttera bientôt avec nous. Ce week-end, j’avais l’impression qu’ils avaient la voiture pour occuper la première ligne sur la grille de départ, a admis Hamilton. Il faut être à 100 % pour livrer la marchandise pendant tout un week-end, et je crois que nous nous en sommes approchés passablement. Ils devront hausser la cadence s’ils veulent lutter avec nous. »

CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT APRÈS 4 COURSES

1. Valtteri Bottas (FIN) 87 pts

2. Lewis Hamilton (GBR) 86

3. Sebastian Vettel (GER) 52

4. Max Verstappen (NED) 51

5. Charles Leclerc (MON) 47

6. Sergio Pérez (MEX) 13

7. Pierre Gasly (FRA) 13

8. Kimi Räikkönen (FIN) 13

9. Lando Norris (GBR) 12

10. Kevin Magnussen (DEN) 8

11. Nico Hülkenberg (GER) 6

12. Carlos Sainz Jr (ESP) 6

13. Daniel Ricciardo (AUS) 6

14. Lance Stroll (CAN) 4

15. Alexander Albon (THA) 3

16. Daniil Kvyat (RUS) 1

CLASSEMENT DES CONSTRUCTEURS

1. Mercedes 173 pts

2. Ferrari 99

3. Red Bull-Honda 64

4. McLaren-Renault 18

5. Racing Point-Mercedes 17

6. Alfa Romeo Racing-Ferrari 13

7. Renault 12

8. Haas-Ferrari 8

9. Toro Rosso-Honda 4