L’un des favoris du Grand Prix du Canada, le Britannique Lewis Hamilton, a pris le départ dans l’incertitude en raison d’un problème mécanique.

Michel Marois Michel Marois
La Presse

Les mécaniciens de l’équipe Mercedes ont découvert une fuite hydraulique sur sa voiture samedi soir et, pour éviter une pénalité, ils ont dû patienter jusqu’à ce matin pour démonter le moteur et effectuer la réparation.

Une opération qui nécessite habituellement près de six heures et qu’ils ont complétée beaucoup plus rapidement afin de permettre au Britannique de prendre sa place sur la deuxième place de la grille de départ.

« J’ai les meilleurs gars qui travaillent là-dessus, a expliqué Hamilton, ce midi, pendant la parade des pilotes. C’est un défi massif de retirer le moteur comme ça, à quelques heures de la course, mais j’ai confiance en l’équipe. »

C’est l’Allemand Sebastian Vettel, sur Ferrari, qui partait de la première position.

Le départ a été donné à 14 h 10.