(Paris) Le pilote automobile néo-zélandais Brendon Hartley participera à la sixième et prochaine saison du championnat international de Formule E (FE) avec l’écurie Geox Dragon, a annoncé cette dernière jeudi.

Agence France-Presse

Il s’agira de la première fois qu’Hartley, 29 ans, s’alignera dans cette compétition qui existe depuis 2014 et fait courir des monoplaces 100 % électriques sur des circuits tracés dans des centres urbains dans le monde entier.

Ex-pilote de l’écurie de F1 Toro Rosso en 2017 et 2018, Brendon Hartley y avait été remplacé à la fin de la saison 2018 faute de résultats jugés suffisamment bon par les responsables de Red Bull Racing. Il avait inscrit 4 points sur l’ensemble de la saison. .

Excellent en Endurance, champion au Mans en 2017

Il a toutefois connu une carrière plus méritoire en championnat du monde d’endurance (WEC) où il a été champion de la discipline avec Porsche en 2015 et 2017, remportant notamment cette année-là les 24 Heures du Mans.

PHOTO JEAN-FRANCOIS MONIER, AFP

Brendon Hartley sera aussi de retour en Endurance pour la saison 2019-2020. Il a signé avec Toyota et remplacera Fernando Alonso. On le voit ici au volant de sa Toyota TS050 Hybride LMP1 durant les essais libres avant les 24 heures du Mans le 2 juin dernier.

« J’ai toujours aimé les tracés urbains et les courses de FE sont parmi les plus disputées qu’il m’a été donné de voir. Ceci, combiné avec la présence de certains des meilleurs pilotes et constructeurs mondiaux, en fait une discipline très excitante », a affirmé le jeune néo-zélandais cité dans le communiqué.

Le champion sortant de FE est le Français Jean-Éric Vergne qui avait également couru auparavant pour Toro Rosso en F1.

PHOTO DENNIS SCHNEIDLER, USA TODAY SPORTS

Jean-Éric Vergne, le champion sortant de FÉ, est lui aussi un ancien de l'écurie de F1 Toro Rosso.

GEOX Dragon a participé à toutes les courses de FE depuis la saison inaugurale qu’elle avait terminé en 2e position. Elle n’a toutefois pu faire mieux que 10e et dernière la saison écoulée. Elle est dirigée par Jay Penske, fils du célèbre patron d’écurie américain Roger Penske.

Geox Dragon n’a pas encore annoncé le nom de son autre pilote pour la saison 2019/2020 de FE qui débutera en Arabie saoudite le 22 novembre.