McLaren effectuera un retour à plein temps en IndyCar la saison prochaine pour la première fois depuis 1979, en partenariat avec l’équipe Arrow Schmidt Peterson Motorsports.

Jenna Fryer
Associated Press

La nouvelle entreprise s’appellera Arrow McLaren Racing SP et misera sur l’infrastructure actuelle d’Arrow SPM. McLaren sera responsable de l’expertise technique, de l’expérience commerciale et du marketing. L’équipe aura deux voitures, et on passera chez Chevrolet la saison prochaine.

« McLaren est impliquée en IndyCar depuis nos débuts en course automobile. La série offre aujourd’hui non seulement une plateforme commerciale pour continuer à développer notre marque en Amérique du Nord, mais aussi une compétition avec certaines des meilleures équipes du sport automobile international, a déclaré Zak Brown, PDG de McLaren Racing. Nous venons en IndyCar dans le respect du sport, de nos concurrents, des amateurs et du travail devant nous.

“Chez McLaren, nous sommes essentiellement des compétiteurs et là où il y a un défi à relever, nous allons. »

L’équipe fournit actuellement des voitures à James Hinchcliffe et Marcus Ericsson, mais Hinchcliffe est un ambassadeur de longue date de Honda et une vedette des publicités du constructeur automobile en Amérique du Nord.

Brown a déclaré que Ericsson avait signé un contrat d’un an qui sera revu, mais Brown a répondu « oui » lorsqu’il a été questionné à savoir si Hinchcliffe sera avec l’équipe l’année prochaine.

« Hinch est sous contrat et nous pensons qu’il est un excellent pilote qui a remporté de nombreuses courses et qu’il a d’importants liens avec Honda, a affirmé Brown. De notre point de vue, nous sommes très heureux de continuer avec Hinch et c’est un peu l’état de la situation. »

Hinchcliffe a par la suite révélé par le biais des réseaux sociaux qu’il serait un pilote de Chevrolet la saison prochaine et demeurerait avec la nouvelle équipe.

« Mon amour pour le sport automobile a commencé ces week-ends à regarder la F1 en compagnie de mon père et McLaren en faisait grandement partie, a reconnu le Canadien. D’avoir la possibilité de piloter avec ce nom est un rêve devenu réalité.

“C’est malheureux pour notre relation avec Honda. C’est une autre entreprise qui a tant fait pour moi et, lorsque le moment sera approprié, une discussion sur ce que cela signifie pour mon partenariat avec eux et HondaCanada devra avoir lieu. Mais c’est secondaire pour le moment. »

Hinchcliffe a été au volant d’une voiture Chevrolet en 2012 et 2013, alors qu’il faisait partie de l’écurie Andretti Autosport.

Honda Performance Dévelopment a pour sa part déclaré dans un communiqué : « Bien que nous regrettions que ce partenariat prenne fin… HPD a la plus grande confiance dans la qualité et l’engagement de ses autres équipes partenaires.

Arrow Electronics demeurera le partenaire principal de l’équipe et les cofondateurs de l’équipe, Sam Schmidt et Ric Peterson, continueront d’assumer leurs rôles à la direction.

“Je suis extrêmement fier de l’équipe que Ric et moi avons créée et du fait qu’une marque légendaire comme McLaren Racing a décidé de s’associer à nous, a déclaré Schmidt. Arrow est un partenaire exceptionnel qui fait partie intégrante de notre croissance en tant qu’équipe depuis 2015 et de la création de ce nouveau partenariat. Les ressources techniques combinées et les opportunités commerciales que McLaren et Arrow apportent constituent une combinaison gagnante. »

Gil de Ferran, directeur sportif de McLaren Racing, dirigera les efforts de McLaren en IndyCar indépendamment de ceux de la Formule 1.

McLaren s’est retrouvé dans l’embarras après avoir échoué de se qualifier pour les 500 milles d’Indianapolis en mai avec le célèbre double champion de Formule 1, Fernando Alonso.

Alonso ne semble pas être intéressé de se joindre au circuit IndyCar à plein temps en 2020, mais Brown a indiqué que la nouvelle équipe alignerait une troisième voiture aux 500 milles d’Indianapolis. Alonso aurait probablement l’occasion d’obtenir ce volant.