(Montréal) Après des mois d’incertitude, la Formule 1 a confirmé mardi que le Grand Prix d’Espagne sera de retour au calendrier la saison prochaine.

La Presse canadienne

L’entente a été conclue avec le circuit de Catalogne, en partenariat avec le gouvernement de la Catalogne, le club automobile royal de Catalogne (RACC) et la municipalité de Montmelo, a précisé le site internet F1.com.

PHOTO JOSEP LAGO, AFP

Le pilote allemand Sebastian Vettel dirige sa Ferrari vers les puits du Circuit de Catalogne lors d'essais libres en 2018.

La F1 pourrait donc voir son calendrier passer de 21 à 22 courses la saison prochaine. Avec l’arrivée du Grand Prix du Vietnam et celui des Pays-Bas, et le retrait, à court terme du moins, du Grand Prix d’Allemagne, la saison serait donc ponctuée de 22 escales.

Cette annonce survient un mois après que les propriétaires du circuit où est présenté le Grand Prix d’Espagne aient indiqué qu’ils n’avaient toujours pas conclu d’entente afin d’accueillir une épreuve de F1 la saison prochaine.

Popularité décroissante en Espagne

L’Espagne est l’un des cinq pays présents au calendrier dont l’entente avec la F1 arrivait à échéance à la conclusion de la saison, et la foule qui visite le circuit de Montmelo est passée de 140 000 spectateurs en 2007 à 90 000 en 2018.

PHOTO MANU FERNANDEZ, AP

L'Espagnol Fernando Alonso, très populaire, a pris sa retraite de la F1. Cela n'aidera pas le GP d'Espagne à vendre de billets.

Le circuit de Catalogne reçoit la série reine du sport automobile chaque année depuis 1991. Il accueille également chaque année les essais hivernaux, où les équipes effectuent des tests avec leur nouvelle voiture à l’aube de la saison.

Plus tôt cet été, le circuit de Silverstone avait confirmé avoir conclu une entente de cinq ans avec la F1 pour la présentation du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Par ailleurs, l’avenir des Grands Prix d’Italie, à Monza, et du Mexique, à Mexico, semble assuré à tout le moins pour la saison 2020, a précisé ESPN.com. De plus, le grand manitou du Grand Prix des États-Unis, Bobby Epstein, a récemment mentionné au site internet de la chaîne américaine qu’il était confiant de renouveler son entente avec la F1 — celle-ci doit arriver à échéance après la saison 2021.