(Brackley) C’est la valse des pilotes qui s’amorce dans le dernier droit de la saison de Formule 1, à la suite de la traditionnelle pause estivale.

La Presse canadienne

Ainsi, Valtteri Bottas prolongera son séjour chez Mercedes d’au moins une saison, a annoncé l’équipe de Formule 1 jeudi.

L’écurie qui mène au championnat des constructeurs a indiqué qu’elle avait exercé l’année d’option prévue au contrat du pilote âgé de 30 ans pour la saison 2020, ce qui signifie qu’il sera le coéquipier du champion du monde Lewis Hamilton pour une quatrième saison d’affilée.

Le Finlandais a signé deux victoires cette saison, et il occupe le deuxième rang du championnat des pilotes avec 188 points — soit 62 de moins que Hamilton.

En deux saisons et demie avec Mercedes, Bottas a enregistré cinq victoires et 10 positions de tête.

Évidemment, cette annonce a eu un effet domino sur le reste du peloton. Ç’a notamment été le cas du Français Esteban Ocon, qui occupe un poste de pilote d’essai chez Mercedes cette saison.

L’équipe Renault a annoncé quelques heures après la confirmation du statu quo chez Mercedes qu’elle avait embauché Ocon pour deux saisons.

Le pilote âgé de 22 ans a ainsi évincé l’Allemand Nico Hülkenberg, et il fera équipe avec l’Australien Daniel Ricciardo l’an prochain.

Ocon n’est pas en territoire inconnu chez le constructeur français; il a occupé le poste de pilote d’essai chez Renault en 2016, avant de se joindre à temps plein à la défunte équipe Manor Racing. Il a ensuite fait le saut chez Force India en 2017, et il y est demeuré jusqu’à la conclusion de la saison suivante.

Ocon s’est cependant retrouvé sans volant à la suite de l’achat de Force India par le milliardaire québécois Lawrence Stroll, puisque c’est son fils, Lance, qui est devenu le coéquipier du Mexicain Sergio Perez au sein de la nouvelle équipe Racing Point cette saison.