(Spa-Francorchamps) Les pilotes ont observé une minute de silence dimanche à la mémoire du Français Anthoine Hubert, qui est mort en piste samedi à la suite d’un violent accident qui s’est produit pendant l’épreuve de Formule 2 au Grand Prix de Belgique.

Jérôme Pugmire
Associated Press

La mère et le frère de Hubert portaient son casque, alors que les équipes et les pilotes se tenaient debout en bordure de piste, tête baissée.

Hubert, qui était âgé de 22 ans, pilotait pour l’équipe britannique Arden. Il est mort alors qu’il roulait à environ 257 km/h et qu’il a percuté de plein fouet la voiture du pilote américain âgé de 20 ans Juan-Manuel Correa, à la sortie du légendaire virage Eau Rouge pendant le deuxième tour.

La voiture d’Hubert a encaissé un choc latéral avant d’effectuer plusieurs tourniquets. Sa mort a été annoncée à 18 h 35 samedi. Correa récupère de ses blessures dans un hôpital de Liège.

PHOTO KENZO TRIBOUILLARD, AFP

Les pilotes ont observé une minute de silence.

La course de F2 prévue dimanche a été annulée par respect pour Hubert.

Une autre minute de silence a été observée avant le départ du Grand Prix de Formule 1 de Belgique, dimanche après-midi.