(Francfort) « Ici naît la prochaine génération de voitures de course Mercedes ». La firme allemande, dominatrice en F1, a annoncé mercredi son entrée dans le championnat du monde de Formule E, par la voix de son directeur d’écurie Toto Wolff.

Agence France-Presse

« Nous nous lançons dans une nouvelle mission, une mission électrique », a dévoilé M. Wolff lors de la présentation de la Mercedes-Benz EQ Silver Arrow 01 et de l’équipe, en marge du salon de l’automobile de Francfort.

PHOTO MERCEDES-BENZ

La Mercedes-Benz IQ.

La marque à l’étoile, géant du sport automobile mondial depuis plus d’un siècle, rejoint la Formule E, un jeune championnat fondé en 2014, pour la saison 2019-2020, avec au volant Stoffel Vandoorne, déjà pilote de Formule E pour HWA, et Nyck de Vries, actuel leader de Formule 2, pour son équipe.

PHOTO TOBIAS SCHWARZ, AFP

Les pilotes Stoffel Vandoorne et Nyck de Vries ont dévoilé la Mercedes Benz IQ Silver Arrow 01 au Salon de l'auto de Francfort.

« Nous ouvrons un nouveau chapitre », a expliqué à l’AFP M. Wolff. « C’est la première fois qu’on passe en tout-électrique, et c’est un moment très spécial ».

« Notre objectif est d’arriver à une position qui nous permet de nous battre pour des victoires de courses ou de championnat », mais la première saison « est de l’apprentissage », a-t-il précisé dans sa présentation.

PHOTO TOBIAS SCHWARZ, AFP

Le directeur de l'écurie Mercedes-Benz IQ Formule E, Ian James, les pilotes Nyck de Vries et Stoffel Vandoorne, et le grand patron des courses chez Mercedes, Toto Wolff, posent pour la postérité.

Des mythiques « flèches d’argent » des années 30 à Lewis Hamilton, en passant par les titres mondiaux du mythe Manuel Fangio, Mercedes a marqué l’histoire du sport auto, et domine la Formule 1 depuis plusieurs années.  

Elle a remporté les cinq derniers titres de champion du monde constructeurs et pilotes, avec Lewis Hamilton (quatre fois) et Nico Rosberg (2016).