(Bruxelles) Le pilote Formule 2 Juan Manuel Correa, impliqué dans l’accident fatal au Français Anthoine Hubert en août, a présenté ses « condoléances les plus sincères » à la famille du défunt, mardi soir sur son compte Instagram.

Agence France-Presse

« Les cinq semaines depuis l’accident ont été très difficiles. Je veux évidemment présenter publiquement mes condoléances les plus sincères à la famille d’Anthoine Hubert », a affirmé Correa dans une vidéo tournée sur son lit d’hôpital.

Le 31 août, la monoplace de l'Américain qui a aussi la citoyenneté équatorienne a percuté de plein fouet celle d’Hubert sur le circuit belge de Spa-Francorchamps.

Correa avait été immédiatement opéré en Belgique de fractures aux jambes et d’une blessure moins grave à la colonne vertébrale.

PHOTO KENZO TRIBOUILLARD, AFP

Une photo du pilote français Anthoine Hubert, le lendemain de son décès en course, couverte des condoléances des fans de course automobile au circuit de Spa-Francorchamps en Belgique le 1er septembre 2019.

Une semaine après l’accident, il avait été transféré en Angleterre et placé dans un coma artificiel et sous assistance respiratoire.

Extrait du coma le 21 septembre, le pilote a été opéré avec succès de ses blessures à la jambe droite, a annoncé son entourage le 3 octobre.

PHOTO REMKO DE WAAL, AFP

Les officiels supervisent l'enlèvement des débris de la voiture de Juan Manuel Correa après le carambolage à haute vitesse qui l'a blessé grièvement et qui a tué le Français Anthoine Hubert.

L'Américain qui a aussi la citoyenneté équatorienne a dit dans sa vidéo que «les cinq dernières semaines ont été dures» et que « le chemin du rétablissement sera encore long », a conclu Correa dans sa vidéo.