(Suzuka) Valtteri Bottas a connu un départ canon de la troisième place sur la grille de départ, dimanche, ce qui lui a permis de remporter le Grand Prix de Formule 1 du Japon et d’octroyer un sixième championnat des constructeurs consécutif à Mercedes.

Jim Armstrong
Associated Press

Bottas s’est hissé en tête quelques mètres seulement après le départ sur le circuit de Suzuka, en surprenant les pilotes Ferrari Sebastian Vettel, qui s’élançait de la pole, et Charles Leclerc.

Bottas, qui convoitait sa troisième victoire de la saison et sa première depuis celle signée en Azerbaïdjan en avril, a opté pour une stratégie de deux arrêts aux puits parfaitement synchronisés qui lui a permis de devancer Vettel par 11 376 secondes, tandis que le meneur au championnat des pilotes, Lewis Hamilton, complétait le podium.

PHOTO TORU HANAI, ASSOCIATED PRESS

Lewis Hamilton

Le pilote québécois Lance Stroll, qui était parti de la 12e position, a terminé 11e, deux rangs derrière son coéquipier chez Racing Point Sergio Perez.

Pendant que Bottas se dirigeait allégrement vers la victoire pendant les derniers tours, une bataille acharnée avait lieu derrière lui pour la deuxième position entre Vettel et Hamilton.

Hamilton a tenté de surprendre l’Allemand au cours des deux derniers tours, mais il n’a jamais pu compléter la manœuvre. Cependant, Mercedes a décroché un sixième championnat des constructeurs consécutif après que Bottas et Hamilton se soient retrouvés sur le podium.

PHOTO TORU HANAI, AP

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas avec les membres de l'équipe Mercedes

Vettel était parti de la position de tête, mais il a connu un mauvais départ. Les commissaires de piste ont enquêté afin de déterminer si Vettel était parti avant l’extinction des feux au départ, mais l’ont finalement blanchi.

Par ailleurs, un accrochage entre Leclerc et le pilote Red Bull Max Verstappen dans le virage no 2 a expédié le Hollandais en tête-à-queue, avant de le contraindre à abandonner.

« Pour une fois, j’ai connu un très bon départ, mais Charles m’a percuté de plein fouet dans le deuxième virage, a raconté Verstappen, visiblement frustré. Ma voiture est complètement détruite ; un côté a complètement disparu. Qu’est-ce qu’il doit faire de plus pour écoper d’une pénalité ? J’aime les courses corsées, mais ça ce n’était pas corsé — c’était tout simplement irresponsable. »

Leclerc a d’ailleurs écopé une pénalité d’une place pour s’établir au septième rang — Daniel Ricciardo, sur Renault, est passé sixième — à la suite d’une enquête des commissaires de piste portant sur la collision avec Verstappen. Ils avaient d’abord choisi de ne pas sévir envers le pilote de la Scuderia, avant de changer d’idée.

Il s’agissait de la première victoire de Bottas en carrière au Japon, et elle a rétréci l’écart au championnat des pilotes entre Hamilton et lui à 64 points, avec quatre courses à négocier.

Les organisateurs avaient annulé la séance de qualifications de samedi en raison du passage du typhon Hagibis. Vettel a dominé son coéquipier Leclerc lors de la séance de qualifications, dimanche matin, pour assurer à Ferrari le monopole de la première ligne.

La séance de qualifications avait aussi été déplacée à dimanche matin à Suzuka en raison des mauvaises conditions météorologiques en 2004 et 2010.

Le pilote Red Bull Alexander Albon, qui impressionne depuis sa promotion en août, a abouti au pied du podium, tandis que le pilote McLaren Carlos Sainz a fini cinquième, devant Ricciardo et Leclerc.

— Avec La Presse canadienne