Source ID:e711fff2bf5e3e1981c50959b4421202; App Source:StoryBuilder

La F1 perd son directeur de course, Charlie Whiting, mort à 66 ans

Charlie Whiting à Sotchi, en Russie, en octobre... (PHOTO AP)

Agrandir

Charlie Whiting à Sotchi, en Russie, en octobre 2014.

PHOTO AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Melbourne

Le directeur de course de la Formule 1, le Britannique Charlie Whiting, est mort jeudi à Melbourne, où tiendra le premier Grand Prix de la saison 2019, a annoncé la Fédération internationale de l'automobile.

«C'est avec une immense tristesse que j'ai appris le décès soudain de Charlie», a écrit dans un communiqué le président de la FIA, Jean Todt, saluant «une figure incontournable et inimitable de la Formule 1».

Whiting, âgé de 66 ans, a été victime d'une embolie pulmonaire.

Il avait débuté en F1 en 1977 pour l'écurie Hesketh Racing, puis s'était fait connaître comme chef mécanicien chez Brabham, oeuvrant à la conquête des titres mondiaux du Brésilien Nelson Piquet en 1981 et 1983.

Soutenu par l'ancien patron de Brabham, Bernie Ecclestone, devenu propriétaire de la F1, il avait rejoint la FIA en 1988 en tant que délégué technique.

Il était devenu directeur de course en 1997. Il occupait également les fonctions de délégué à la sécurité et chef du département technique de la FIA.

«La Formule 1 a perdu un ami fidèle et un ambassadeur charismatique», a affirmé M. Todt.




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer