Source ID:news·20120319·LA·0100; App Source:cedromItem

| Commenter Commentaires (7)

Les joies du magasinage pour une usagée...

Voici la règle numéro un pour acheter une voiture usagée. C'est aussi la règle... (Illustration Francis Léveillée, La Presse)

Agrandir

Illustration Francis Léveillée, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Denis Arcand
La Presse

Voici la règle numéro un pour acheter une voiture usagée. C'est aussi la règle numéro un pour acheter une voiture neuve: vaut mieux commencer à chercher avant que votre auto actuelle cesse d'être fiable. C'est beaucoup plus facile de se rendre chez quelqu'un, de ne pas s'entendre sur le prix, et de rentrer chez soi dans sa vieille voiture si on ne craint pas de tomber en panne d'une minute à l'autre.

Magasiner pour une auto usagée n'est pas sorcier. Mais c'est long.

J'ai toujours acheté des voitures usagées. J'ai toujours été content de la transaction et de chaque auto: deux Volkswagen Jetta, une Subaru Forester et une Subaru Outback. J'ai conduit les trois premières jusqu'à la cour à scrap, littéralement. Celle que j'ai en ce moment a 12 ans, 193 000 km, et roule (presque) comme une neuve. Mais mes deux filles disent qu'elle pue - c'est faux, elles veulent juste que je change d'auto. Je ne leur fais pas honte en allant les conduire à l'école, mais ça s'en vient.

L'autre raison pour changer, c'est qu'elle a commencé à rouiller. Je lui donne encore quatre mois avant que ça perce. J'aimerais l'avoir remplacé avant les trous.

J'ai toujours été content de mes voitures d'occasion, mais il y a de la chance là-dedans: acheter usagé, c'est toujours un saut dans l'inconnu, À moins de connaître le vendeur (et encore), on ne sait pas s'il l'a conduite comme un curé de village ou comme Ken Block.

Il y a deux règles à suivre, avant d'acheter.

Règle No 1: il faut connaître la juste valeur de l'auto d'occasion qu'on découvre sur le marché. C'est un bon investissement de devenir membre-client d'organismes comme l'Association de protection des automobilistes ou du CAA-Québec, qui donnent une idée du juste prix en fonction du modèle, du kilométrage et de l'année-modèle. Et qui donnent des conseils. L'APA offre moins de service que le CAA-Québec, mais ses conseillers sont plus... militants.

Règle No 2: minimiser les risques de se faire refiler un citron. Alors il faut faire inspecter l'auto.

Acheter usagé chez un concessionnaire de voitures neuves

Il y a des avantages à acheter une voiture légèrement usagée d'un concessionnaire de voitures neuves. Les concessionnaires vendent eux-mêmes les retours les plus intéressants.

Malheureusement, le modèle de familiale à rouage intégral japonaise que je cherche a cessé d'être construit en 2010 et la génération suivante de ce modèle est grosse et laide. Je suis donc limité aux modèles 2008 et 2009. Comme j'insiste pour une boîte manuelle, je dois être patient.

Depuis un mois, j'ai appelé quatre ou cinq vendeurs dans des concessions automobiles pour leur faire le même petit laïus: «Je cherche un retour de location, 2008 ou 2009, kilométrage raisonnable, autour de 60 000 km, un historique d'entretien vérifiable, fait chez vous, et une balance de garantie». Tous ont noté mes coordonnées et ma demande, aucun n'a jamais rappelé. Non, c'est faux, un seul vendeur m'a rappelé. C'était une vendeuse. Juste pour me dire qu'elle ne m'oubliait pas. J'ai aussi appelé Roues en location, un petit concessionnaire de voitures d'occasion qui prend des commandes spécifiques des clients, et qui tente de trouver la voiture aux encans.

Évidemment, l'outil par excellence pour chercher une usagée est l'internet. On peut commencer par le site CanadianBlackBook.com. Cela montre ce que les concessionnaires demandent pour la voiture qui vous intéresse.

Pour acheter d'un particulier, les sites internet Kijiji et lesPAC ne sont pas mal.

C'est là que j'ai trouvé la familiale à rouage intégral que je cherche. J'ai pris contact avec le couple qui la vendait. Une fois sur place, j'ai fait un essai, la voiture semblait très bien. J'ai négocié un prix, puis dit que je reviendrais avec un inspecteur.

Je suis retourné chez les vendeurs un mardi matin, avec l'inspecteur Andrew Bleakley, trouvé sur le site internet de l'Association pour la protection des automobilistes, 90$ pour le travail.

L'inspecteur Bleakley

Quand je suis retourné chez les vendeurs avec Bleakley, il a sorti sa trousse et s'est immédiatement mis à l'ouvrage. Pendant ce temps, je suis entré dans la maison et la dame m'a donné les papiers d'entretien, que je me suis mis à vérifier. J'ai remarqué que sa main tremblait en me tendant les feuilles. Il y avait des factures d'entretien, dont une récente, tout semblait bien.

Dehors, Andrew avait des nouvelles: en vérifiant le numéro du véhicule dans un registre, il s'est rendu compte que ce modèle annoncé comme de livrée Touring n'en était pas un. C'était un modèle de base avec certaines options du modèle Touring, mais ce n'était pas un Touring.

Première lumière rouge.

L'huile était foncée et sentait fort; l'échappement sentait le brûlé.

Deuxième lumière rouge.

Enfin, il n'y avait pas assez de liquide de refroidissement dans le radiateur.

Troisième lumière rouge.

C'était au mieux, un signe d'entretien mal fait ou pas fait, soit par le propriétaire, mais probablement par le garage, puisque le propriétaire avait une facture montrant un entretien récent. L'inspecteur ne m'a pas déconseillé d'acheter la voiture, mais il a recommandé un test de pression du système de refroidissement.

J'ai laissé faire.

J'ai une autre voiture en vue. Heureusement que ma minoune de 12 ans tient bon.




Comparer des véhicules »

1 Jeep - Cherokee 2017

Jeep - Cherokee 2017

2

Ajouter un véhicule

3

Ajouter un véhicule

Sélectionner d'autres modèles

Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer