Source ID:4354110; App Source:MVtoAUTO

BRP projette une version hybride de son Spyder (VIDÉO)

BRP va travailler sur une version hybride de... (Photo fournie par BRP)

Agrandir

BRP va travailler sur une version hybride de son roadster Spyder.

Photo fournie par BRP

Bombardier produits récréatifs se lance dans le développement d'une verison hybride de son populaire Spyder, avec l'appui du gouvernement du Canada, qui va investir 6,7 millions dans l'aventure.

Le projet, financé dans le cadre du programme Partenariat automobile du Canada, sera piloté par le Centre de technologies avancées BRP-Université de Sherbrooke (CTA), à qui sera d'ailleurs versée la subvention. Le projet de recherche et développement est évalué à 12,5 millions.

«Notre mandat est complexe et ambitieux, a expliqué dans un communiqué Mihai Rasidescu, président-directeur général du CTA. Nous devons développer une toute nouvelle technologie hybride électrique pour un véhicule à trois roues qui devra consommer 50% moins de carburant tout en étant aussi rapide, puissant et performant.»

L'objectif de BRP est de faire du Can-Am Roadster hybride un véhicule que l'on pourra recharger sur secteur et qui comptera sur un moteur à combustion interne de 600 cc, assisté d'un moteur électrique de 20 kW. BRP veut que l'accélération soit similaire au roadster Spyder 990 RS.

L'ensemble de batteries au lithium-ion devrait permettre à la machine de rouler 30 kilomètres en mode électrique. On vise une consommation d'essence réduite de 50%, tout comme ses émissions polluantes. L'autonomie totale visée est de 600 km.

Selon la relationniste de BRP, Valérie Bridger, la décision de commercialiser la version hybride du Spyder sera prise au terme du projet de développement mené par le CTA.

Le roadster de BRP est le seul véhicule routier fabriqué en série qui est entièrement conçu et produit au Canada. Il est actuellement équipé d'un moteur Rotax à essence.

Selon le CTA BRP-Université de Sherbrooke, la dimension compacte du roadster impose à elle-seule de grands défis. «À la différence d'une automobile hybride, la création d'un véhicule trois roues pose des défis conceptuels importants qui exigent un niveau d'innovation très élevé, a soutenu le professeur Alain Desrochers, qui dirige l'équipe de recherche de 30 personnes qui travaillera sur le dossier. On pense notamment au manque d'espace pour accueillir la motorisation hybride, aux problèmes de refroidissement, à l'aérodynamisme, au poids de la structure du véhicule et au bruit. Tout doit être étudié et revu.»

Le CTA produira d'abord trois prototypes au cours des quatre prochaines années. Les innovations technologiques découlant du projet pourront potentiellement être transférées à d'autres types de véhicules et de produits.

Annoncé en avril 2009 par le ministre de l'Industrie Tony Clement, le Partenariat automobile du Canada est une initiative dotée d'un budget de 145 millions de dollars sur cinq ans qui appuie la recherche et le développement afin d'aider l'industrie canadienne de l'automobile à innover davantage.

Selon le gouvernement fédéral, les fonds accordés au projet de développement d'un Spyder hybride permettront au Québec de se positionner en tant que centre d'expertise en technologies hybrides.




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;

Nouvelles les plus populaires

 
image title
Fermer
image title
Fermer