(Toronto) Six-mille-sept-cents employés. C'est le nombre d'emplois qui se sont ajoutés au Canada dans le secteur automobile, quand on compare le 3e trimestre 2018 au 3e trimestre 2019. Malgré les mauvaises nouvelles dans le secteur, cela représente une hausse de 1 %.

LA PRESSE

Selon DesRosiers Automotive Consultants, 691 400 Canadiens gagnaient leurs vies grâce à cette industrie durant le 3e trimestre 2019, alors qu'ils étaient 684 700 un an plus tôt.

PHOTO TOYOTA

Pris dans leur ensemble, les emplois dans la construction automobile ont augmenté de 1,2 %, mais on voit une érosion dans certains secteurs plus pointus comme la fabrication de machinerie pour le travail du métal (-3,9 %), la fabrication de pièces et d'accessoires (-2,5 %) et la fabrication de pièces de carrosserie et de remorques (2,4 %).

Par ailleurs, l'emploi en concessions automobiles a augmenté de 2 % durant les trois premiers trimestres 2019

DesRosiers a précisé que les ventes d’automobiles au Canada étaient demeurées stables en novembre, à environ 143 666 véhicules légers neufs, tandis que le cumul des ventes depuis le début de l’année est demeuré à la baisse.

« Alors que l’emploi dans le secteur de la fabrication d’automobiles au Canada devrait encaisser un coup à la fin de l’année, avec la fermeture de l’usine General Motors d’Oshawa, l’emploi global, dans l’ensemble du secteur, semble demeurer relativement sain », a écrit DesRosiers dans un rapport.

Avec La Presse Canadienne