Source ID:8876e41245493a829980d9c3757b9672; App Source:StoryBuilder

Banc d'essai Acura ILX A-Spec - La pionnière mal-aimée

Éric LeFrançois

Collaboration spéciale

La Presse

L'Acura ILX, doyenne des compactes de luxe, reçoit le traitement A-Spec dans l'espoir de retrouver une place sous les projecteurs. Apparue il y a plus de 20 ans, l'ILX a eu le mérite d'introduire ce concept de la petite voiture chic et abordable. Hélas, la marque japonaise ne l'a jamais vraiment revisité depuis, laissant à ses rivaux le soin de le faire évoluer.

Les Audi A3, Mercedes Classe A et BMW Série 2 quadrillent aujourd'hui les routes canadiennes en partie en raison du succès remporté par cette Acura.

L'ILX s'impose aujourd'hui comme une berline attachante, mais... (PHOTO FOURNIE PAR ACURA) - image 2.0

Agrandir

L'ILX s'impose aujourd'hui comme une berline attachante, mais pas racoleuse, privilégiant le luxe et disposant d'accessoires en phase avec l'air du temps.

PHOTO FOURNIE PAR ACURA

Une très bonne voiture peut se vendre mal. Originale sans être excentrique, correctement motorisée, assez habitable et proposée à des tarifs réalistes, l'ILX a rejoint la longue liste de celles dont on parle en bien, mais que l'on n'achète pas beaucoup...

L'idée d'origine avait connu un certain succès, pourtant. À ses débuts en 1997, l'Acura 1.6EL (c'était alors son nom) représentait à elle seule plus de 50 % des ventes de la marque de luxe de Honda. Une réussite qui n'a pas manqué de réveiller la concurrence qui domine aujourd'hui largement le segment.

Dans les faits, l'ajout de l'A-Spec ressemble à... (PHOTO FOURNIE PAR ACURA) - image 3.0

Agrandir

Dans les faits, l'ajout de l'A-Spec ressemble à ce jeu des sept erreurs, car les différences sont largement d'ordre esthétique.

PHOTO FOURNIE PAR ACURA

Plutôt que d'aller chasser sur des terres déjà trop encombrées et chères, l'ILX ne veut plus passer pour l'honnête petite voiture que l'on choisit sans affect particulier. En clair, cette Acura a jusqu'ici cherché à convaincre une clientèle assez prudente et très moyennement impliquée dans ses choix automobiles. Voilà sans doute qui explique l'absence de commentaires de propriétaires après notre appel à tous lancé il y a deux semaines.

De nouvelles ambitions ?

L'ILX s'impose aujourd'hui comme une berline attachante, mais pas racoleuse, privilégiant le luxe et disposant d'accessoires en phase avec l'air du temps. De ce point de vue, ce modèle compact se présente plutôt bien et revendique - ce qui est assez rare pour être relevé - un statut de modèle « populaire » avec un tarif de base fixé sous la barre des 30 000 $. Mais Acura souhaite faire sortir de l'anonymat son modèle d'entrée de gamme en proposant une déclinaison A-Spec. Un label appliqué jusqu'ici avec un certain succès sur d'autres créations de la gamme du constructeur japonais.

La « magie » A-Spec se manifeste notamment avec l'apparition... (PHOTO FOURNIE PAR ACURA) - image 4.0

Agrandir

La « magie » A-Spec se manifeste notamment avec l'apparition d'un déflecteur sur le couvercle du coffre.

PHOTO FOURNIE PAR ACURA

Dans les faits, l'ajout de l'A-Spec ressemble à ce jeu des sept erreurs, car les différences sont largement d'ordre esthétique. Dommage pour nous, mais pas pour Acura qui parvient, à peu de frais, à relancer l'attention portée à ce modèle.

Naturellement, il en faudrait bien davantage pour lui permettre de se mesurer à la concurrence, et ce, même si l'ILX est pétrie de qualités. La ligne extérieure n'a pas trop vieilli et soutient parfaitement la comparaison avec la concurrence. La « magie » A-Spec se manifeste notamment avec l'apparition d'un déflecteur sur le couvercle du coffre, des jantes au dessin spécifique et des bas de caisse plus évasés.

Habitacle de bonne facture

L'habitacle demeure de très bonne facture, avec des cuirs (noir ou rouge) striés de suédine et une ergonomie en progrès. Saluons l'absence d'un sélecteur de vitesses à boutons-poussoirs, lubie de la marque, au profit d'un levier plus traditionnel et la présence, que d'aucuns jugeront encombrante, d'un véritable frein à main.

L'habitacle demeure de très bonne facture, avec des... (PHOTO FOURNIE PAR ACURA) - image 5.0

Agrandir

L'habitacle demeure de très bonne facture, avec des cuirs (noir ou rouge) striés de suédine et une ergonomie en progrès.

PHOTO FOURNIE PAR ACURA

La superposition de deux écrans au centre du tableau de bord apparaît toujours un peu déroutante, tout comme la douzaine de boutons qui couvrent le volant. Les places avant sont confortables, faciles à ajuster, et la colonne de direction se déplace sur deux axes pour faciliter la recherche d'une position de conduite agréable.

Les rangements, pourtant une force de la société mère, ne sont guère nombreux. À l'arrière, le dégagement est compté. Le volume du coffre est cependant plus généreux.

À l'arrière, le dégagement est compté.... (PHOTO FOURNIE PAR ACURA) - image 6.0

Agrandir

À l'arrière, le dégagement est compté.

PHOTO FOURNIE PAR ACURA

Au chapitre de la connectivité, le système d'infodivertissement - maintenant plus rapide - de l'ILX est compatible avec les applications Android Auto et Apple CarPlay. Mentionnons une réorganisation des menus et sous-menus pour faciliter la navigation. Au chapitre de la sécurité active, plusieurs éléments autrefois en option se trouvent dorénavant parmi les caractéristiques de série.

Atmo, pas turbo

La réduction de la cylindrée et l'adoption de la suralimentation par turbocompresseur, deux tendances auxquelles échappe encore l'ILX. Ce modèle demeure attaché à un moteur 2,4 L atmosphérique.

Le 2,4 L de l'ILX affiche des prestations moyennes,... (PHOTO FOURNIE PAR ACURA) - image 7.0

Agrandir

Le 2,4 L de l'ILX affiche des prestations moyennes, sans plus. « Très musical » sans doute dans les hautes sphères du compte-tours, ce moteur manque de coffre à bas et moyen régimes et ne livre sa pleine puissance que si on l'alimente d'essence super.

PHOTO FOURNIE PAR ACURA

Les puristes aimeront sans doute, mais devront tout de même reconnaître que cette mécanique ne fait pas le poids en matière de performances et de consommation face aux moteurs proposés par la concurrence. Le 2,4 L de l'ILX affiche des prestations moyennes, sans plus. « Très musical » sans doute dans les hautes sphères du compte-tours, ce moteur manque de coffre à bas et moyen régimes et ne livre sa pleine puissance que si on l'alimente d'essence super.

Force est de reconnaître que le manque de vélocité de ce quatre-cylindres par rapport aux mécaniques suralimentées modernes est en grande partie masqué par la boîte automatique à double embrayage. Cette dernière claque comme un fouet les huit rapports. Les puristes, toujours, regretteront l'absence d'une boîte manuelle.

Hormis la taille de ses pneumatiques qui lui... (PHOTO FOURNIE PAR ACURA) - image 8.0

Agrandir

Hormis la taille de ses pneumatiques qui lui procurent sans doute un peu plus de précision dans les virages, rien ne permet de départager ce modèle des autres ILX offertes.

PHOTO FOURNIE PAR ACURA

Sur le plan du comportement routier, cette version A-Spec ne réserve hélas aucune surprise. Hormis la taille de ses pneumatiques qui lui procurent sans doute un peu plus de précision dans les virages, rien ne permet de départager ce modèle des autres ILX offertes. L'insonorisation plutôt faible de ce véhicule fait croire sur mauvais revêtement que les suspensions sont ici sonores. En revanche, elles lissent correctement, sans plus, les imperfections de la chaussée. La tenue de cap est bonne, le ressenti dans la direction donne confiance sur le travail des roues avant motrices et le freinage est adéquat.

En somme, une auto honnête, fiable, bien équipée, mais auquel il manque ce supplément d'âme que la déclinaison A-Spec aurait été censée lui apporter.

APPEL À TOUS

La Presse publiera prochainement l'essai des véhicules suivants : BMW X7, Chevrolet Blazer, Nissan Leaf PLUS, Toyota Corolla (incluant la version à hayon), Volkswagen Arteon. Si vous possédez un de ces véhicules ou si vous envisagez d'en faire l'acquisition, nous aimerions vous entendre. Faites-nous parvenir vos commentaires, votre nom et votre numéro de téléphone.

LA FACTURE

Marque/Modèle : Acura ILX

Fourchette de prix : De 29 990 $ à 35 390 $

Frais de transport : 2075 $

Garantie de base : 4 ans/80 000 km

Consommation d'essence : 9,1 L/100 km

Offert dans les concessions : Maintenant

Rivales à suivre : Audi A3, Mazda 3 et Mercedes Classe A

ON AIME

Moteur démonstratif

Rapport prix/équipements

Fiabilité éprouvée

ON AIME MOINS

Habitacle étriqué

Appellation usurpée (A-Spec)

Suspensions sonores

FICHE TECHNIQUE

Moteur : L4 DACT 2,4 litres atmosphérique

Puissance : 201 chevaux à 6800 tr/min

Couple : 180 lb-pi à 3600 tr/min

Poids : 1428 kg

Rapport poids/puissance : 7,1 kg/ch

Mode : Traction

Transmission de série : Automatique 8 rapports double embrayage

Transmission optionnelle : Aucune

Diamètre de braquage : 11,2 mètres

Freins (av.-arr.) : Disque-disque

Pneus (av.-arr.) : 225/40R18 (A-Spec)

Capacité du réservoir de carburant : 50 litres

Essence recommandée : Super

Pour en savoir plus : www.acura.ca




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;
image title
Fermer
image title
Fermer