Un peu moins d’un an après en avoir fait l’annonce, Aston Martin a présenté au monde sa toute première voiture électrique dans le cadre du Salon de Shanghai.

Charles René
La Presse

PHOTO ALY SONG, REUTERS

La Rapide E est dotée d'un système électrique de 800 V.

Prenant pour base sa berline, la très élégante Rapide, le constructeur anglais a intégré un système électrique d’une tension de 800 V pour permettre des recharges particulièrement rapides (sans faire de jeu de mots).

Sa batterie de 65 kWh, placée où le V12 et sa transmission sont normalement boulonnés, alimente deux moteurs arrière produisant une puissance totale de 602 ch et 701 lb-pi de couple.

L’autonomie estimée, selon le cycle de mesure européen, est toutefois plutôt décevante à 321 km, bien loin de Tesla.

PHOTO ALY SONG, REUTERS

Le logo de l'Aston Martin Rapide E.

Williams Advanced Engineering, une branche de l’écurie de F1 du même nom, a participé au développement de cette Rapide E.