Aston Martin a présenté une variante de la Vantage faite pour les inconditionnels de la boîte manuelle.

LA PRESSE

La transmission a dû être développée à l’externe chez Graziano Trasmissioni, à Turin, parce que le motoriste d’Aston Martin, Mercedes, n’a jamais envisagé de boulonner un bras de vitesses sur le V8 qu'il utilise sur certains modèles AMG (et fourni pour la Vantage). La configuration des vitesses est typique de certaines voitures sport et rallye, avec la 2e et la 3e vitesse dans le même axe (ça facilite les accélérations et ces deux deux vitesses servent beaucoup en course).

La 2e et la 3e vitesses sont dans le même axe.

C’est le même motif que la boîte à sept vitesses de la Vantage S V12 d’il y a quelques années.

La Vantage AMR aura le même V8 biturbo de 4L Mercedes AMG que la Vantage ordinaire. Il génère 510 ch à 6000 trs/min et 460 livres-pied de couple entre 2000 et 5000 trs/min. rpm. 

Dans le communiqué d’Aston Martin, le PDG Andy Palmer souligne que des clients l’abordaient souvent pour lui demander quand le constructeur anglais mettrait une manuelle dans la Vantage. Il n’a pas été dur à convaincre, ce qui a mené à la Vantage AMR. Palmer a aussi décidé que la manuelle sera offerte en option dans la Vantage ordinaire dès 2020. 

Aston Martin a mis des disques de freins en céramique, plus légers que les disques en acier du modèle ordinaire.

PLUS LÉGÈRE, PLUS AGILE

La Vantage AMR, qui sera construite à 200 exemplaires, pèse moins grâce à boîte manuelle à sept rapports Graziano moins massive que la transmission automatique de la Vantage de série. 

La suspension de l’AMR est modifiée en fonction de la performance et Aston Martin a mis des disques de freins en céramique, plus légers que les disques en acier du modèle ordinaire. En tout, le conducteur d’une Vantage AMR monte dans une voiture pesant 95 kilos de moins.

Elle fait le 0-100 km/h in 4 secondes juste et sa vitesse maximale est de 314 km/h.

Le prix canadien n’est pas encore connu mais son prix de base américain est de 179 995 $ et les premières Vantage AMR débarqueront de ce côté-ci de  l’Atlantique à l’automne,

En cette époque où la transmission automatique règne sans partage, le patron d’Aston Martin a rappelé ses antécédents de pilote et d’ingénieur en transmissions pour expliquer sa promesse de toujours offrir aux clients d’Aston Martin la possibilité de choisir des boîtes manuelles : «Dans un monde de robo-taxis autonomes, Aston MArtin continuera de faire progresser l’art et la science que constituent la conduite de haute performance.»