La division Heritage d’Aston Martin, qui se concentre sur la remise en production de modèles passés mythiques de la marque, a amorcé la renaissance de la DB4 GT dessinée par le carrossier Zagato.

Charles René Charles René
La Presse

Cette réédition de ce modèle très rare – à peine 19 exemplaires ont été produits de 1960 à 1963 – nécessite un travail d’orfèvre de 4500 heures, essentiellement fait à la main. Dix-neuf autres exemplaires seront ainsi produits, tous vendus à 6 millions de livres sterling (9,7 millions CAN).

Aston Martin précise que l’assemblage est fait selon les règles de l’art de l’époque tout en incorporant des techniques plus modernes et certains éléments qui améliorent leur performance.

La DB4 GT Zagato était une riposte directe à Ferrari et misait à l’époque sur un six-cylindres en ligne de 3,7 L produisant 314 ch.