Chez les marques de grand luxe, les modèles à tirage limité sont de véritables mines d’or. Il n’est donc pas étonnant de voir Aston Martin profiter de la chose alors qu’il traverse une période particulièrement difficile sur le plan financier.

Charles René Charles René
La Presse

Le constructeur a annoncé la semaine dernière son intention de produire un modèle de type speedster, à savoir un roadster à deux places, sans pare-brise et avec une partie arrière fuselée derrière les appuis-tête.

La V12 Speedster rendra hommage à la DBR1, la gagnante des 24 Heures du Mans de 1959. Propulsée par un V12 biturbo de 5,2 L produisant 690 ch, elle sera produite à seulement 88 exemplaires.

Si l’on se fie à la première esquisse présentée, elle s’annonce plutôt impressionnante sur le plan esthétique. Son dévoilement officiel est prévu plus tard cette année.