Audi a profité des premières journées du Salon de l’auto de Shanghai, la semaine dernière, pour dévoiler un véhicule concept visant à illustrer ce à quoi pourraient ressembler ses premiers véhicules autonomes. Appelé AI : ME, le véhicule en question a toutes les allures d’une citadine électrique d’entrée de gamme.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

PHOTO FOURNIE PAR AUDI

Appelé AI : ME, ce véhicule concept a toutes les allures d’une citadine électrique d’entrée de gamme, rappelant la petite A2 qu’Audi vendait en Europe au tournant du millénaire.

Il rappelle la petite A2 qu’Audi vendait en Europe au tournant du millénaire, mais avec des technologies prêtes pour le prochain siècle.

Ça comprend notamment une conduite autonome de niveau 4 (entièrement autonome, mais avec un volant, au cas), qui explique les deux premières lettres de son nom (AI, pour artificial intelligence). Animée par un moteur électrique logé sur l’essieu arrière, la diminutive voiture peut accueillir quatre adultes, même si tout est centré sur le conducteur. La preuve : la forme des affichages, orientés vers les yeux de ce dernier.

Ça, et la présence d’un casque de réalité virtuelle visant à le divertir, tandis que la voiture se charge de le ramener à la maison à pas de tortue, en pleine heure de pointe…