Comparons l'Audi Q8 au BMW X6 et au Coupé GLE de Mercedes. Et écoutons l'opinion de deux acheteurs qui ont déjà pris leur décision.

Éric LeFrançois Éric LeFrançois
Collaboration spéciale

BMW X6

PHOTO BMW

Le BMW X6

Le Q8 débute dans le segment alors que BMW s’apprête à commercialiser la troisième génération du X6. Plus longue et plus large que la version précédente, cette nouvelle mouture conserve les traits caractéristiques du modèle. La grande nouveauté se cache derrière les portières. En effet, la présentation intérieure fait peau neuve et intègre les dernières avancées de la marque en matière de reconnaissance vocale. La commercialisation au Canada est prévue au cours des prochains mois.

Mercedes Coupé GLE

PHOTO MERCEDES

Le Coupé GLE de Mercedes.

Le Coupé GLE de Mercedes a plusieurs raisons de craindre la venue du Q8. Ce dernier est plus spacieux, plus avant-gardiste et plus confortable (douceur et silence de roulement) que le modèle produit par la firme de Stuttgart. Mais si le GLE Coupé s’incline dans ces domaines, il domine cependant son rival sur le plan des performances, de l’agrément de conduite et du prix.

AVIS DE DEUX FUTURS PROPRIÉTAIRES

Infidèle

Cela fait maintenant 12 ans que Martin Vidal conduit des VUS intermédiaires (ML et GLE) de Mercedes. Aujourd’hui, il se dit très attiré par le Q8. « Personnellement, j’ai le sentiment que le nouveau GLE n’a pas assez changé. » M. Vidal a récemment fait l’essai routier du Q8 et il se dit « impressionné par la tenue de route, la facilité d’utilisation des trois écrans tactiles et la qualité de la finition ». Il estime aussi que le Q8 est le plus joliment dessiné de la catégorie. En prime, il considère que les places arrière sont plus spacieuses et que le volume utilitaire n’est pas aussi tronqué que dans les X6 ou GLE Coupé. « Après 20 ans à conduire des Mercedes, je crois que je vais être infidèle ! »

Fidèle

D’entrée de jeu, Jean-Pierre Tabah le reconnaît : « Je suis un fervent admirateur des marques allemandes et plus spécialement des produits Audi. » La location de son Audi Q7 arrive à échéance l’hiver prochain et, déjà, il pense à son prochain véhicule. Il a récemment fait l’essai du Q8, qu’il a « bien aimé sans être incroyablement impressionné ». « Plusieurs éléments font en sorte qu’elle ne se démarque pas vraiment de la Q7. En effet, les deux intérieurs sont identiques [le Q7 2020 fera l’objet d’une mise à niveau]. C’est le même volant et les mêmes sièges. Outre le look extérieur, il y a peu de différence. Il y a 10 000 $ entre les deux modèles. Ce n’est pas rien ! » M. Tabah estime qu’Audi devrait proposer la boîte à double embrayage et plus de puissance. Malgré ces critiques, Jean-Pierre Tabah a tout de même réservé son Q8. « Je vais accepter la puissance un peu juste… J’ai un excellent service au concessionnaire, et j’ai eu un prix juste. J’aime trop les Audi, voyez-vous ! »