Le VUS tiré du concept iNext qui sera commercialisé par BMW quelque part en 2021 sera doté d’une conduite autonome de niveau 3, qui permettra à la personne assise derrière le volant de lâcher ce dernier durant de longs moments passés sur l’autoroute.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

Mais comment savoir où pointent les roues une fois qu’on reprend le volant ? C’est là qu’entre en scène un nouveau volant conçu exprès pour cette situation. Inspiré de la course automobile, le volant de l’iNext a une forme polygonale qui permet de déterminer rapidement l’angle de virage du véhicule.

Aplati à son zénith, il offre aussi une meilleure visibilité vers l’affichage en courbe qui se trouve dans le champ de vision du conducteur. Plus compact, il offre par ailleurs un dégagement accru pour s’asseoir dans le baquet, ou pour se lever et quitter le véhicule. En plus de sa forme inhabituelle, le volant est doté de fibres optiques sur le côté qui s’illuminent afin d’indiquer si le contexte se prête à la conduite autonome ou si, au contraire, il est recommandé de garder le contrôle.