Loin du faste de ses modèles les plus coûteux affublés d’une quantité incommensurable d’éléments technologiques, la M2 est sans conteste le modèle de BMW des puristes. Pour accentuer cette orientation, le constructeur bavarois a annoncé la commercialisation à tirage limité d’une version CS.

Charles René Charles René
La Presse

Cela se traduit par une série d’améliorations à son châssis, mais aussi à sa mécanique. Son moteur 6 cylindres de 3 L biturbo, le même que dans la M4 Competition, gagne 39 ch pour atteindre 444 ch au total. Il peut être couplé au choix à une boîte manuelle à six rapports ou à une transmission à double embrayage à sept rapports.

L’amortissement adaptatif est proposé de série et cette M2 CS pourra être équipée de disques carbone-céramique en option pour les amateurs de circuits fermés. En vente dès avril.