Durant tout le mois dernier, GM Canada a vendu seulement 96 Buick Regal. C'est bien peu, et ce n'était même pas un mauvais mois pour cette berline de bonne facture mais impopulaire. Comme les ventes ne sont pas meilleures aux États-Unis, GM a décidé de cesser de la fabriquer et le modèle s'éteindra à la fin de l’année-modèle 2020.

LA PRESSE

Après cela, Buick n’offrira plus aucune berline en Amérique du Nord. La Regal était la dernière, après la disparition de la LaCrosse, qu'on trouve encore dans certaines concessions, mais dont la production a cessé en février 2019.

PHOTO BUICK

Aux États-Unis, Buick offrait aussi une version familiale de la Regal, la TourX, qui sera aussi éliminée. C’était la dernière familiale américaine.

La Regal était une berline de fort bonne réputation, mais une berline quand même, dans un marché nord-américain qui n’en a que pour les VUS et les camionnettes. 

«Buick continue de répondre à la préférence du consommateur pour les VUS. En fait, près de 90 % des ventes de Buick cette année sont des multisegments et nos ventes dépassent celles de concurrents importants comme Lincoln, Acura et Infiniti», a indiqué Buick par communiqué.

La compagnie lancera bientôt l’Encore GX, une version plus équipée du petit VUS urbain Encore, qui s’ajoutera aux Envision et Enclave. Buick sera alors strictement un constructeur de VUS.

Aux États-Unis, Buick offrait aussi une version familiale de la Regal, la TourX, qui sera aussi éliminée. C’était la dernière familiale américaine.

En fait, la Regal était une voiture de conception allemande, une version mise aux normes américaines de l’Opel Insignia. GM l’avait insérée dans son offre américaine à l’époque où Opel était sa filiale européenne. 

GM s’est retirée d’Europe en mars 2017 en vendant Opel au français PSA.