Source ID:e404645cbef43898877874a64157a23c; App Source:StoryBuilder

Banc d'essai - Cadillac XT4: un retard à combler

Cadillac XT4... (PHOTO FOURNIE PAR LE CONSTRUCTEUR)

Agrandir

Cadillac XT4

PHOTO FOURNIE PAR LE CONSTRUCTEUR

Éric LeFrançois

Collaboration spéciale

La Presse

Mieux vaut tard que jamais. Le XT4 permet à Cadillac de poser pour la première fois une roue dans le segment très couru des utilitaires compacts de luxe.

Avec sa partie avant très verticale et ses angles à peine arrondis, le style du Cadillac XT4 semble chercher davantage à en imposer qu'à susciter l'empathie. Soit. Mais cet utilitaire doit marquer un point de départ. Il doit évoquer les valeurs américaines face à des constructeurs allemands qui parfois oublient que les autobahnen sans limites de vitesse n'existent pas de ce côté-ci de l'Atlantique.

Cadillac XT4... (PHOTO FOURNIE PAR LE CONSTRUCTEUR) - image 2.0

Agrandir

Cadillac XT4

PHOTO FOURNIE PAR LE CONSTRUCTEUR

Clin d'oeil aux Cadillac de nos grands-parents, penseront certains, en découvrant les multiples touches alignées comme le clavier d'un piano dans la partie centrale du tableau de bord. À l'heure où l'industrie s'évertue à tout compliquer en regroupant le maximum de commandes sous le chapeau d'une molette ou sur le couvert d'un pavé tactile, Cadillac a le mérite de rendre ses commandes très claires sans avoir à potasser pendant des heures le manuel du propriétaire. Pas la peine de lire ce dernier non plus pour arrimer son téléphone portable (Apple CarPlay ou Android Auto) ou encore pour se connecter à l'internet (offert moyennant supplément). Le problématique et paresseux système CUE, autrefois offert par Cadillac, appartient bel et bien à l'histoire. Personne ne s'en plaindra.

Posés sur le socle des sièges avant, les boutons de réglage des sièges avant aiment se faire tâtonner tant il est difficile de trouver une position de conduite agréable. Rassurez-vous, on finit par y arriver, mais empressez-vous d'intégrer vos réglages dans la mémoire du véhicule pour ne plus avoir à recommencer cette fastidieuse recherche. Les sièges procurent un confort et un support adéquats, sans plus. Il y a pire (Mercedes GLA), mais il y a mieux aussi (Volvo XC40).

On accède aux places arrière et on s'en extrait assez aisément, même s'il faut prendre garde de salir ses vêtements sur les puits de roue. Il y a suffisamment de place pour deux personnes. Trois ? Il faudra se serrer un peu.

Le plaisir que l'on éprouve en découvrant la présence de deux prises USB à l'arrière contraste avec le mécontentement de ne pas retrouver de rangements dignes de ce nom.

L'habitacle du Cadillac XT4... (PHOTO FOURNIE PAR LE CONSTRUCTEUR) - image 3.0

Agrandir

L'habitacle du Cadillac XT4

PHOTO FOURNIE PAR LE CONSTRUCTEUR

Selon la déclinaison retenue et la profondeur de vos poches, le XT4 a de quoi en mettre plein la vue. Toutes les petites douceurs associées aux véhicules de son rang s'y trouvent, avec en plus quelques primeurs. On pense, par exemple, au démarreur à distance ou encore aux phares qui alternent automatiquement entre croisement et route, sans oublier le jet de lave-glace sur la caméra de recul ; Cadillac soigne les détails sans exiger, le cas échéant, une somme indigeste pour se les offrir.

Le confort pour agrément

Le XT4 étrenne une architecture inédite et un rouage à quatre roues motrices sur demande. Ce dernier permet en effet à ce Cadillac de se mouvoir à l'aide de ses seules roues avant et de débrancher la liaison avec les roues postérieures pour minimiser la consommation.

Le XT4 sait se tenir. Bien entendu, quand on force un peu la cadence, cette voiture américaine se révèle plus pataude en virage qu'une BMW X1, par exemple, mais reste bien plus rigoureuse qu'une Mercedes GLA. La direction guide les roues avant avec rapidité et précision, mais elle est toutefois apparue un peu trop légère et floue au point milieu, exigeant par le fait même certaines corrections du volant avant de se lancer dans les virages. En dépit de ses pneumatiques de 20 po (une option de 1295 $), les suspensions actives filtrent correctement les irrégularités de la chaussée, mais éprouvent un peu de mal à maintenir l'assiette du véhicule stable dans certaines conditions de conduite. Ainsi, à haute vitesse, comme lors d'un freinage appuyé, on note une forme de pompage.

La conduite du Cadillac XT4 est d'autant plus décontractée que ses sièges revêtus de cuir assurent un excellent maintien et que le silence qui règne à bord permet de profiter pleinement de l'installation audio. En prêtant l'oreille, on distingue seulement, à l'accélération, les lamentations du moteur quatre cylindres turbocompressé qui l'anime. Cette mécanique toute nouvelle n'a sans doute pas la musicalité (BMW), la souplesse (Audi) ou le tonus (Mercedes) d'une motorisation allemande, mais elle n'a pas à rougir de la comparaison pour autant. Les montées en régime sont franches, le rendement est sans histoire et handicapé seulement par une boîte automatique à neuf rapports dont la gestion souffre d'étourderie. Y compris en sélectionnant le mode Sport. Dans le cadre d'une utilisation normale, on trouve toutefois peu à redire à son fonctionnement. La douceur de passage des rapports et la précision du sélecteur (tare reprochée à son grand frère, le XT5) invitent à une conduite apaisée. Dans ces conditions, la consommation obtenue apparaît à la fois très concurrentielle et raisonnable dans des conditions hivernales, ne l'oublions pas.

Fiche technique

Le moteur quatre-cylindres turbo du Cadillac XT4... (PHOTO FOURNIE PAR LE CONSTRUCTEUR) - image 4.0

Agrandir

Le moteur quatre-cylindres turbo du Cadillac XT4

PHOTO FOURNIE PAR LE CONSTRUCTEUR

L'ESSENTIEL

Marque/modèle : Cadillac XT4

Fourchette de prix : de 37 795 $ à 42 795 $

Frais de transport : 2000 $ (préparation en sus)

Garantie de base : 48 mois/80 000 km

Consommation réelle : 10,8 L/100 km1

Chez les concessionnaires : maintenant

Concurrents : BMW X1, Jaguar E-PACE, Volvo XC40

1. En conditions hivernales

TECHNIQUE

Moteur : essence L4 DACT 2 L suralimenté

Puissance : 237 ch à 5000 tr/min

Couple : 258 lb-pi entre 1500 et 4000 tr/min

Poids : 1767 kg (Sport)

Rapport poids/puissance : 7,46 kg/ch

Mode : intégral (sur demande)

Transmission de série : automatique à neuf rapports

Transmission optionnelle : aucune

Diamètre de braquage : 11,6 m

Freins (av.-arr.) : disque-disque

Pneus (av.-arr.) : 235/60R18 (245/45R20 en option)

Capacité du réservoir : 61,7 L

Essence recommandée : ordinaire

Capacité de remorquage maximale :  1587 kg (avec équipement approprié)

ON AIME

Prix compétitif et accessoires valorisants

Ergonomie simple

Moteur costaud

ON AIME MOINS

Gestion de boîte confuse

Position de conduite difficile à trouver

Châssis mollasse

Pour en finir avec les allemandes ?

Pas question de laisser le monopole du segment des petits utilitaires de luxe au trio allemand BMW, Mercedes et Audi. D'autres constructeurs entrent dans la compétition. Apparus au cours de la dernière année, ces trois véhicules cherchent à accéder au gotha de l'automobile et à faire basculer les marques allemandes de leur piédestal. Lequel a le plus de chance d'y parvenir ?

Cadillac XT4

Des trois véhicules en lice, le XT4 semble le plus satisfaisant de tous. Son système d'infodivertissement est le plus convivial des trois et plusieurs des accessoires proposés à son catalogue lui permettent de se démarquer avantageusement. Son comportement routier n'est pas aussi dynamique qu'on l'aurait souhaité (voir texte principal), mais le XT4 a le mérite cependant d'offrir un comportement routier agréable et confortable.

Fourchette de prix : de 37 795 $ à 42 795 $

Puissance du moteur : 237 ch

Empattement : 2779 mm

Longueur : 4599 mm

Largeur : 1946 mm

Hauteur : 1627 mm

Volume du coffre : 637 L

Jaguar E-PACE

L'ADN de celui que l'on surnomme affectueusement « Baby Jaguar » n'est peut-être pas aussi pur qu'on le croit - il reprend en partie l'architecture du Range Rover Evoque -, mais ses concepteurs assurent que plusieurs composants ont été modifiés pour mieux coller à l'identité de la plus féline des marques automobiles. Vrai, mais l'E-PACE ne fait véritablement étalage de sa férocité face au XT4 de Cadillac que lorsqu'on opte pour la version R-Dynamic, dont le prix d'entrée donne froid dans le dos.

Fourchette de prix : de 42 700 $ à 59 000 $

Puissance des moteurs : 246 ch (296 ch R-Dynamic)

Empattement : 2681 mm

Longueur : 4395 mm

Largeur : 1984 mm

Hauteur : 1649 mm

Volume du coffre : 460 L

Volvo XC40 

Consacrée « Voiture européenne de l'année 2018 », la XC40 apporte une bouffée de fraîcheur dans le segment. Son design atypique, ses multiples fonctionnalités (on retrouve même une petite poubelle dans l'accoudoir central) et la qualité de ses sièges en font un utilitaire qui mérite considération pour quiconque cherche à rouler différemment. Ses commandes sont douces, son comportement routier, rassurant, mais certains détails de présentation ne sont pas aussi agréables à l'oeil que dans la Cadillac.

Fourchette de prix : de 40 300 $ à 47 050 $

Puissance du moteur : 247 ch

Empattement : 2702 mm

Longueur : 4425 mm

Largeur : 1863 mm

Hauteur : 1652 mm

Volume du coffre : 577 L




Recherche

la boite:1602537:box;tpl:auto_300_recherche.tpl:file;
image title
Fermer
image title
Fermer