Cadillac n’a jamais réellement pu s’imposer dans le segment des intermédiaires de luxe, une spécialité foncièrement allemande. La marque de luxe de General Motors veut maintenant corriger le tir, en se concentrant sur le prix.

Charles René Charles René
La Presse

Ainsi, la nouvelle CT5 aura un prix de départ de 39 798 $ (frais transport non inclus) en version propulsion avec un quatre-cylindres turbo de 2 L (237 ch). C’est nettement plus bas que toutes les compactes allemandes.

PHOTO CADILLAC

L'intérieur de la CT5

Les dimensions de la CT5 se rapprochent cependant plus de celles des intermédiaires. À l’opposé, la version plus sportive CT5-V verra sa facture de base chiffrée à 49 798 $ en échange d’un V6 de 3 L biturbo (360 ch).

Ce positionnement fort agressif est un couteau à double tranchant : certes, il assurera une bonne accessibilité, mais en contrepartie, il pourrait modifier la perception qu’ont les acheteurs de la marque, la rendant moins prestigieuse.

PHOTO CADILLAC