Soyons franc, l’achat d’une Dodge Charger SRT Hellcat n’a absolument rien de raisonnable. Posséder une berline de 707 ch capable d’atteindre les 315 km/h ne répond à aucun besoin essentiel.

Charles René Charles René
La Presse

Cela dit, les voitures qui cultivent aussi bien leur côté irrévérencieux sont rares. Elle atteint maintenant un niveau de plus dans cet art avec une nouvelle déclinaison nommée Widebody, proposée de série pour la Hellcat.

Des ailes élargies, qui augmentent la largeur de la carrosserie de 8,8 cm, ont pour but de permettre l’ajout de jantes nettement plus larges chaussant des pneus Pirelli de dimension P305/35ZR20. L’amortissement n’est pas en reste avec des amortisseurs Bilstein ajustables retouchés, des ressorts plus fermes et des barres antiroulis de diamètre plus gros.

Selon Dodge, le comportement routier sera plus équilibré.