Ford se prépare en coulisses à la mise en production de deux multisegments intermédiaires entièrement électriques, d’après Automotive News.

Charles René Charles René
La Presse

Selon les informations obtenues auprès de trois sources, le constructeur américain a déplacé l’assemblage de deux modèles d’une usine mexicaine vers celle de Flat Rock, au Michigan. Ford arrêterait d’y produire la Lincoln Continental en 2021 pour permettre la transition.

Ces véhicules seraient de gabarit semblable à ceux des Ford Edge et Lincoln Nautilus, et la marque a averti les sous-traitants participant au projet qu’un volume de production de 65 000 exemplaires par année était prévu. Pour le moment, aucun détail technique n’a filtré.

Le constructeur a annoncé en 2018 un ambitieux plan de mise en marché de 16 véhicules tout électriques et 40 autres hybrides nécessitant des investissements de 11 milliards US.