C’est souvent dans des moments de crise que le génie humain nous fait explorer des pistes de solution insoupçonnées. Alors que les constructeurs américains mettent l’épaule à la roue pour stimuler la production de matériel médical essentiel, Ford s’est penché sur sa banque de pièces pour permettre la mise en production de respirateurs portatifs qui purifient l’air pour le personnel médical traitant les patients atteints de la COVID-19.

Charles René Charles René
La Presse

Le constructeur américain utilisera, entre autres, les petits ventilateurs employés dans ses Ford F-150 pour refroidir les sièges. Ford travaille également avec 3M sur des respirateurs dont le design a été simplifié pour permettre d’en faire la production dans ses usines.

Des protecteurs faciaux sont aussi en préparation. General Motors fournit également son aide pour la production de respirateurs, alors que Fiat Chrysler Automobiles (FCA) produira 1 million de masques.