Quelques semaines après le dévoilement des nouveaux Chevrolet Suburban et Tahoe, c’est maintenant au tour de la marque de camions de General Motors, GMC, de faire de même avec son Yukon.

Charles René Charles René
La Presse

Basé sur le même châssis que ces cousins Chevrolet, il s’avance comme une solution de rechange plus cossue que ces derniers. Les mêmes moteurs sont d’ailleurs mis à profit, à savoir deux V8 de 5,3 L (355 ch) et 6,2 L (420 ch) ainsi qu’un nouveau six-cylindres en ligne de 3 L turbodiesel (277 ch).

Une version AT4 conçue pour la conduite hors route fait son arrivée, appuyée par un nouveau rouage intégral plus sophistiqué ainsi qu’une nouvelle suspension arrière entièrement indépendante. Des amortisseurs pneumatiques optionnels peuvent également ajuster le dégagement, l’augmentant jusqu’à 50 mm de plus, pour négocier des obstacles.