(Montréal) Hyundai Canada entend participer à l’enquête qui est en cours sur l’explosion vendredi dernier d’une automobile électrique de modèle Hyundai Kona EV dans le garage d’une résidence du nord-ouest de Montréal.

La Presse canadienne

L’explosion a détruit la voiture et a provoqué l’incendie du garage et endommagé la maison attenante. Le souffle de l’explosion a été si puissant que la porte du garage a été projetée sur le terrain de la maison située en face, de l’autre côté de la rue Montigny, à L’Île-Bizard.

Dans un courriel transmis au magazine spécialisé Automotive News Canada, un porte-parole de Hyundai Canada, Jean-François Taylor, explique que des représentants du constructeur ont déjà eu des entretiens avec le propriétaire de l’automobile et de Transports Canada. La compagnie collabore aussi à l’enquête sur l’incident dont la cause exacte n’a pas encore précisément été déterminée par le Service de sécurité incendie de Montréal (SSIM).

Le propriétaire de la maison et de la voiture, Piero Cosentino, a indiqué à RDI que sa Kona n'était pas branchée, vendredi après-midi, quand il été alerté par l'alarme d'incendie et a vu la fumée s'échappant du garage. «Mon premier réflexe a été d'aller éteindre le courant et de sortir dehors pour ne pas avoir à ouvrir de portes et nourrir le feu», a déclaré M. Cosentino à RDI.

Le modèle 2019 du véhicule utilitaire sport (VUS) Hyundai Kona EV est muni d’un moteur électrique de 150 kilowatts (kW) qui comprend une batterie au lithium-ion de 64 kWh d’une tension de 356 volts.