Moteur moins gourmand et version unique à hayon : la Hyundai Accent voit son offre légèrement modifiée pour 2020.

Charles René Charles René
La Presse

Le but de l’exercice est évidemment de diminuer sa consommation de carburant, qui était jusque-là supérieure à celle de certaines compactes. Les ingénieurs ont ainsi doté le quatre-cylindres de 1,6 L d’un système d’injection à deux injecteurs par cylindre – un dans la tubulure d’admission, l’autre dans la chambre de combustion – pour diminuer les émissions et mieux contrôler l’injection de carburant. Hyundai a également remplacé le thermostat standard par un module de gestion thermique.

Ajoutez à cela une nouvelle transmission à variation continue (CVT) et cette sous-compacte diminue sa consommation de près de 700 ml/100 km pour une moyenne de 6,7 L/100 km. En échange, on perd cependant de la puissance, qui baisse d’une dizaine de chevaux à 120 ch.