Hyundai a profité des jours précédant le prestigieux salon automobile de Genève pour lever le voile sur un véhicule-concept nommé, à juste titre, Prophecy. Il s’agirait d’un véhicule aux formes fluides, proches du design mis de l’avant par les plus récentes nouveautés du groupe coréen, mais avec une particularité notoire : il est exclusivement électrique.

Alain McKenna Alain McKenna
Collaboration spéciale

Évidemment, qu’un véhicule-concept soit 100 % électrique, 100 % à essence ou 100 % à vapeur, ça ne signifie pas grand-chose pour le consommateur, au bout du compte. Mais comme Hyundai promet depuis trois ans de dévoiler une architecture conçue exprès pour la motorisation électrique, qui sera partagée entre les marques Hyundai, Kia et Genesis, on a l’impression que c’est ce qu’on verra quand le Prophecy sera présenté à Genève, le mois prochain.

Pour le moment, les véhicules électriques vendus par Hyundai, comme le Kona et l’Ioniq, sont des dérivés de véhicules à moteur thermique. Le concept 45 présenté au Salon de l’auto de Montréal en janvier dernier était, pour sa part, plus près d’un clin d’œil à la Pony, premier véhicule conçu à l’interne par Hyundai, 45 ans plus tôt.