Elle a beau évoluer dans un segment qui traverse une importante période de décroissance, l’Elantra est un modèle important pour Hyundai. Le constructeur coréen a dévoilé la semaine dernière la septième génération de la berline compacte, une cuvée plus stylée et offerte en version hybride.

Charles René Charles René
La Presse

Plus basse, plus large et plus longue que sa devancière, l’Elantra 2021 sera mue par un quatre-cylindres atmosphérique de 2 L (147 ch) couplé à une boîte CVT en livrée de série. L’hybride, qui cible sans conteste la Toyota Corolla, reçoit l’apport d’un quatre-cylindres de 1,6 L soutenu par un moteur électrique de 47 ch pour une puissance totale de 139 ch.

Une boîte double embrayage transmet le couple aux roues avant (6 rapports) et assure une consommation moyenne estimée de 4,7 L/100 km. En vente au Canada à la fin de l’année.