Si vous attendez que le prix des autos électriques baisse pour changer d’auto, vous êtes mieux de bichonner votre véhicule actuel et de prévoir un bon budget d’entretien. Parce que vous en avez pour plusieurs années à attendre, prévient le grand patron de Jaguar.

LA PRESSE

«Il n’y aura pas de réduction des coûts avant de trois à cinq ans», a déclaré au magazine AutoCar le PDG de Jaguar-Land Rover, Ralf Speth, qui en a appris beaucoup sur les batteries au lithium-ion depuis cinq ou six ans : à partir de 2013, Jaguar a développé l’IPace tout électrique et en août 2015, a mis sur piste une écurie de Formule E en août 2015. 

PHOTO FABRICE COFFRINI, AFP

Le patron de Jaguar-Land Rover, Ralf Speth, durant son allocution au Salon de l'auto de Genève le 6 mars 2018.

Le prix des batteries au lithium-ion baisse et devrait continuer de baisser, mais elles seront encore pour longtemps la composante la plus chère d’une auto électrique.

Mettre des bornes partout pour réduire la taille des batteries 

En attendant que leur prix baisse, «il nous faut un réseau de recharge plus dense, ça prend plus de quantité et plus de qualité. Les bornes doivent être standardisées et fournir une recharge plus rapide», dit M. Speth à AutoCar. Il souligne la nécessité d’améliorer le réseau en région, pas juste dans les grandes villes. «J’espère que l’infrastructure va être bonifiée. Le prix des voitures électriques est encore trop élevé, parce qu’il nous faut fournir une longue autonomie. Ça prend une grosse batterie parce que c’est impossible de recharger l’auto» en raison de la rareté des bornes et de leur lenteur, dit-il. Mais s’il devient facile et rapide de recharger un peu partout grâce à un réseau de bornes publiques très développé, «on peut réduire la taille de la  batterie et abaisser le coût des voitures», dit M. Speth. 

PHOTO JAGUAR-LAND ROVER

La Jaguar I-Pace 2019.

L’iPace, lancé en 2018, est un des véhicules les plus primés de l’histoire automobile (62 prix internationaux), mais est loin d’être un succès commercial, entre autres parce qu’il est très cher (de 89 800 $ à 99 800 $ au Canada). Jaguar a vendu un peu plus de 10 000 iPace à travers le monde en un an. Ses ventes dans le très important marché américain sont décevantes, à environ 220 unités par mois, en moyenne. 

PHOTO JAGUAR-LAND ROVER

Le designer Ian McCallum tenant le prix de l'Auto de l'année européenne 2019. C'est bien les prix, mais ça ne fait pas nécessairement vendre de voitures.

L’iPace, la première Jaguar tout électrique, a un pack-batteries de 90 kW et une autonomie de 377 km, selon les normes nord-américaines. 

Malgré les ventes décevantes de l’iPace, Jaguar a récemment dévoilé la berline électrique XJ et, selon la presse spécialisée, serait près de pouvoir annoncer un troisième modèle électrique si le marché le justifie.