(Cambridge) Le constructeur automobile Toyota Canada a annoncé lundi qu’il commencerait à construire son véhicule utilitaire sport (VUS) Lexus NX à son usine de Cambridge, en Ontario à compter de 2022.

La Presse canadienne

L’usine ontarienne construira une version conventionnelle et une version hybride du véhicule pour approvisionner le marché nord-américain.

PHOTO DAVID DEWHURST PHOTOGRAPHY

Toyota disposera d’une capacité supplémentaire à l’usine puisqu’elle a indiqué en mars qu’elle se transférerait la production du VUS hybride RAV4 de Cambridge à son usine de Georgetown, dans l’État du Kentucky.

Le NX et le RAV4 sont construits sur la même plateforme.

Ce sera la première fois que les NX et NX hybride seront fabriqués à l’extérieur du Japon.

AIDE FÉDÉRALE DE 110 MILLIONS

L’an dernier, la société s’est engagée à investir 1,4 milliard dans ses usines de Cambridge et de Woodstock, en Ontario. Le gouvernement fédéral s’est engagé à verser 110 millions pour soutenir l’investissement.

Le secteur manufacturier ontarien a été frappé par d’importantes annonces de pertes d’emplois ces derniers mois.

En novembre, General Motors Canada a annoncé la fermeture de sa centrale d’Oshawa, en Ontario, d’ici la fin de 2019, ce qui entraînera la perte de près de 3000 emplois. De son côté, Fiat Chrysler Automobiles a annoncé en mars qu’elle allait réduire la taille de l’effectif de son usine de Windsor, en Ontario, plus tard cette année, en y supprimant environ 1500 emplois.